75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les héroïnes de la Pop Culture 2 : Daria
Daria ou celle qui a sauvé mon adolescence !

Après Ripley, l’héroïne d’action la plus badass de sa génération, parlons aujourd’hui de la timide et cinglante Daria. Vous ne la connaissez pas ? Vous êtes peut-être trop jeune et pourtant ce petit bout de femme était en avance sur son temps.

Avant de parler des Buffy, Leia Organa et autres légendes de la Pop Culture, je voulais aujourd’hui rendre un hommage à l’une d’entre nous : Daria !

Si la série Daria n’est pas une série fantastique en soit, elle parle à la génération de geeks fans de l’imaginaire qui dans les années 90 n’était pas encore tendance, de ceux qui lisaient, jouaient aux jeux de rôle... Ces ados qui ne trouvaient pas leur place au milieu des sportifs et des autres élèves. Son anti-héroïne fait quant à elle clairement partie de la Pop Culture.

Naissance : 1997

Créateurs : Susie Lewis Lynn et Glenn Eichler

Univers : Daria

En 1997 déboule sur MTV (une chaine plutôt transgressive à l’époque) le premier épisode de la série Daria. Le public est conquis par cette adolescente asociale et loin des stéréotypes. Cette série est en réalité un spin-off de la série contreversée Beavis et Butt-Head. MTV veut développer des séries critiques de la société américaine. Quand on observe la médiocrité de la télé-réalité du MTV actuel, on regrette cette époque.

Triste Monde Tragique : Est-ce que les singes peuvent surfer sur le Net et envoyer des messages obscènes et provocateurs ? Vous les saurez dans le prochain épisode de Triste Monde Tragique.

Daria, saison 1, épisode 11

Daria Morgendorffer est une jeune fille normale, pas spécialement jolie. Son physique est passe-partout. ses cheveux sont longs et bruns, elle porte des lunettes et s'habille sobrement. Certains la jugent ringarde ou mal fagottée mais le regard des autres lui importe peu. Elle a une intelligence fine et l’art des répliques bien envoyées. Sa sœur Quinn est son opposée : un peu cruche, très mignonne, le cliché de la jolie fille. Ses deux parents travaillent : sa mère est une avocate au bord du burn out et son père un consultant en marketing fuyant ses responsabilités. Il est d’ailleurs clairement dominé par les trois femmes de la famille. Pour Daria, ses proches sont en décalage avec elle et la communication est malaisée. Pas facile d’être une ado !

Claude : (recruteur de l'agence de mannequin Amazon) en s'adressant à Daria : ... Peux-tu enlever tes lunettes ?

Daria : Et toi, est-ce que tu peux enlever ton masque de Batman ?

Claude : Pardon ? !

Daria : Ce ne sont pas des lunettes comme les autres, elles me permettent de détecter les blaireaux.

 

Daria, saison 1, épisode 6

Au début de la série, suite à un déménagement, Daria et sa sœur intègrent une nouvelle école. Si Quinn devient très vite populaire, Daria cachée derrière ses lunettes reste seule. Son air taciturne incite peu à l’aborder. Elle rencontre alors une artiste décalée, Jane Lane, au look gothique qui deviendra tout au long de la série son amie.

C’est avec second degré que la série caricature les élèves et profs du lycée, la société de consommation et les relations homme-femme. Daria subit les benêts, les obsédés et toutes sortes d’archétypes odieux symboles d’une société qui va mal. Mais Daria prend plaisir à les tourner en dérision avec finesse et parfois du cynisme.

Jane : Maintenant il faut que j’invente une stupide affiche sur la vie au lycée…

Daria : Par où commencer ? Elle a tellement d’aspects détestables…

Jane : Eh, mais personne n’a dit que le message devrait être positif! Je fais faire quelque chose qui représentera réellement la vie au lycée.

Daria : Mouais.

Jane : Qui dira la vérité sur ses aspects les plus moches !

Daria : Ouais !

Jane : Qui réduira à néant le vieux cliché qui veut que ce soit super d’être jeune !

Daria : Oui !!

Jane : Et tu vas m’aider.

Daria : Non.

(...)

Jane : Il faut que tu m’aides ! Tu es la personne la plus négative que je connaisse !

Daria : Merci.

Jane : Allez ! C’est ta chance de dire au monde ce que tu penses vraiment de ta vie de lycéenne !

Daria : Dire au monde que moi, Daria Morgendorffer, j’ai un message à faire passer ?

Jane : Oui !

Daria : Non.

Jane : Allez !

Daria : Bon. D'accord. Je ferai ma déclaration personnelle et je la défendrai.

Jane : J'en étais sûre !

Daria : Mais seulement si tu me garantis l’anonymat le plus complet.

Jane : Tu es une vraie Jeanne d’Arc, tu le sais ça ?

Daria : Oui. Et je crois que je viens de commander mon bûcher.

Daria, saison 2, épisode 1

Par son regard, les spectateurs pouvaient observer les mœurs d’une époque au son du rock de Radiohead, Blur ou encore des Foo Fighters. Parfois méprisante, Daria avait finalement beaucoup de lucidité. Sa chambre est celle d’une ado contestataire comme les nôtres ont pu l’être : sol jonché de livres, de CD… L’endroit idéal pour refaire le monde avec ses amis.

Ce qui fait la force de ce personnage, c’est qu’on se retrouve en elle. Elle n’est ni cool ni branchée mais elle s’en moque et c’est ce qui la rend intéressante. Elle n’est pas badass physiquement comme Ellen Ripley mais verbalement, c’est très drôle de la voir rembarrer les autres lycéens.

Pendant 5 saisons de 65 épisodes, et deux films, Daria de sa voix grave et monocorde a balancé ses sarcasmes à la face du monde, chaussée de ses indémodables Doc Martens.

Susie Lewis Lynn a voulu raconter pour les 20 ans de la série l'avenir des personnages principaux de la série : preque quadragénaire, Daria vit seule (non elle n'a pas fini avec Trent, elle vit avec son chat Godzilla) à Hell's Kitchen (le quartier de Daredevil à New York) et écrit pour un late-night show.

Dans une version moins cynique, Lisa Simpson a pu représenter ce modèle aussi. Le fait est que Daria montre que l’intelligence est importante, qu’être hors norme n’est pas un mal et pour les geekettes des années 90, souvent fan de rock grunge, l’identification était facile ! Et quelles punchlines !

Brittany : Si tu crois que tu vas réussir à me piquer Kevin tu te goures, parce qu'il y a moi, il y a Kevin, et au milieu il n'y a que toi, et toi tu n'es qu'une intello.

Daria : Félicitation Brittany il y a au moins une affirmation dans cette phrase qui est exacte. Tu n'as plus qu'à trouver laquelle.

Daria, saison 1, épisode 7

Qu’évoque Daria pour vous ?

Voici les mots qui sont ressortis en interrogeant plusieurs personnes sur cette héroïne de dessin-animé : cynique, cinglante, parfaite, hilarante, dépressive, musique, goth, rock, Sick Sad World, réaliste, féministe, blasée, Mystic Spiral, pertinente, désabusée, Splendora, trash, sarcasme, intelligente, modèle, lunettes, imperturbable, adolescence, mysanthrope, ironique, géniale, acerbe, humanistee, contestation, nounou, inspiration, nanana nanaaa…

Comme quoi les avis sont partagés sur une héroïne de la Pop Culture sans super pouvoir mais avec beaucoup d’esprit !

Auteur : Nathalie Z.
Publié le vendredi 15 février 2019 à 09h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2019 : janvier | février | mars | avril