75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : S1m0ne [2002], par David Q.

Avis critique rédigé par David Q. le vendredi 13 août 2004 à 06h49

Simulation : en route !

L'histoire
S1m0ne (ou SIMulation ONE) nous raconte l'histoire d'un réalisateur conceptuel, Mr Taransky, délaissé du public et du milieu et qui a recours au numérique pour remplacer son actrice principale. Seulement cette actrice faite de pixels, mélange subtil des meilleurs actrices connues, devient l'égérie du monde. Mr Taransky se doit de ne pas dévoiler sa vrai nature pour faire passer le message au monde que ce ne sont pas les acteurs le plus important mais l'oeuvre.Bientôt sur vos écrans
Véritable travail sur les énormes progrès du numérique, Simone est un film d'anticipation à court terme. Le acteurs virtuels existent déjà, et même si pour le moment ils ne remplacent pas encore nos acteurs humains (à part dans des films d'animation à consonnance réelle comme Final Fantasy), certaines marionnettes 3D sont déjà de véritables stars. Que ce soient Yoda, Jar-Jar, Gollum ou Shrek, chacun de ces "acteurs" virtuels sont reconnus du public et indispensables aux films dans lesquels ils apparaissent. Nos amis les super-héros comme Spider-Man, Hulk ou Daredevil ont déjà leurs doubles numériques qui assurent les cascades et les scènes impossibles. Ils n'en sont pas moins adorés.
Est-ce que tous ces films seraient moins bons sans l'aide de ces "acteurs" ? Est-ce que l'humain est remplaçable partout ? Ce sont quelques exemples des nombreuses questions posées par le film. La différence entre la réalité et ce qui nous est montré est souvent bien grande. La majorité des films sont retouchés, filtrés, épurés et replis d'effets spéciaux. Mais là ou ça ne dérange personne de voir un décor entièrement créé par ordinateur, il en est autrement d'un acteur. Là où Matrix nous posait la question de ce qu'est le réel, Simone se place un échelon plus tôt en nous posant la question de savoir qu'est ce qui est réel dans ce qu'on voit à la télévision ou au cinéma. Peu de gens cotoient les stars et il est donc facile de traffiquer leur réalité par l'intermédiaire de l'écran.
S1m0ne qui est avant tout une comédie nous fait rire de cette ambiguité mais fait quand même passer le message d'alerte sérieux en visant souvent juste tant au niveau des réactions du public (l'essai d'Al Pacino pour détruire la carrière de Simone est à mourir de rire) qu'au niveau des médias à l'affût du moindre scoop. Finalement, il est plus facile d'être star virtuelle que réelle.

La conclusion de à propos du Film : S1m0ne [2002]

David Q.
70

S1m0ne réussit son pari d'allier comédie et anticipation. Simone est vraiment superbe et sa plastique permet au réalisateur de nous faire oublier son existence virtuelle. Un film à surveiller et à revoir quand l'actualité rattrapera la fiction.

Acheter le Film S1m0ne en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de S1m0ne sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de S1m0ne

  • Voir la critique de S1m0ne : Simone
    80

    S1m0ne Critique du film par Emmanuel G.

    Simone : Avec Simone, Andrew Nicoll confirme à la fois sa rigueur technique et l’intérêt de sa démarche. Sur des thèmes déjà présents dans …
    Temps de lecture : 4 mn 55