75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Le Labyrinthe : La Terre brûlée
Le Labyrinthe : La Terre brûlée >

Critique du Film : Le Labyrinthe : La Terre brûlée

Avis critique rédigé par David Q. le jeudi 26 novembre 2015 à 1347

Une suite bien meilleure que le premier film

La Terre Brûlée

Ce second volet de la trilogie "The Maze Runner" garde les fondements de la saga sans pour autant reproduire les schémas du premier film. Le groupe d'ados qui a réussi à sortir du labyrinthe se retrouvé confronté à la dure réalité de la vie à l'extérieur et du monde de chaos dans lequel est plongé l'humanité.

Au-delà du monde post-apocalyptique qui nous est présenté, l'intérêt du film réside dans l'affrontement de deux factions adverses qui se disputent la possession des rescapés du labyrinthe. On vous laisse découvrir pourquoi. Une partie du mystère du labyrinthe et du monde extérieur est levé mais ces points en soulèvent d'autres avec des enjeux de plus en plus importants et généralisés.

Partir de la Terre Brûlée

Et c'est en cela que le film est très bien fait. Notre groupe continue de s'échapper non plus d'un huit clos mais d'un monde hostile qu'ils ne connaissent pas et ils nous le font découvrir en même temps qu'eux. L'action est omniprésente et les scènes plus calmes sont souvent le moment pour monter d'un cran la tension et le stress qui règnent dans l'équipe. On se retrouve alors avec un film somme toute assez bien équilibré qui arrive à nous captiver constamment grâce à de nombreux rebondissements dans l'histoire et dans les rencontres. C'est un peu comme les Hunger Games où le jeu n'est que le point de départ d'une histoire bien plus complexe.

Malgré tout ça, le film peine à rentrer dans la catégorie des meilleurs films car on a du mal à s'identifier et à ressentir des choses pour les acteurs. Certes ils sont poursuivis, oui ils nous intéressent, mais ils servent surtout de support à l'action et à la découverte du monde. À vrai dire, il nous est égal de perdre tel ou tel membre de l'équipe car leurs personnalités ne prennent pas le dessus sur l'histoire. Si on compare avec Hunger Games c'est là une différence notoire. Quand Rue se fait tuer, que Peeta se sacrifie et même quand Haymitch les entraînent, on vibre au son de ces personnages forts grâce à leur charisme. C'est peut-être ce qui manque aux personnages de la terre brûlée, un peu plus de charisme et un combat pour une cause à rallier.

Une équipe pas assez charismatique

La conclusion de

La terre brûlée est une bonne surprise pour un film qui se veut familial. L'action et la tension sont très bonnes, on pourrait juste reprocher au film de ne pas nous faire vibrer pour ses personnages qui restent modérément charismatiques. 

Que faut-il en retenir ?

  • Changement de décor
  • De nouveaux ennemis et challenges
  • L'univers post-apocalyptique qui fonctionne bien

Que faut-il oublier ?

  • Des personnages un peu trop interchangeables
  • Il manque une étincelle d'humanité dans les personnages 

Acheter Le Labyrinthe : La Terre brûlée en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Labyrinthe : La Terre brûlée sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Epreuve

En savoir plus sur l'oeuvre L'Epreuve