75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film d'animation : Planes
Planes >

Critique du Film d'animation : Planes

Avis critique rédigé par David Q. le jeudi 7 novembre 2013 à 1300

Ca plane pas trop pour moi

Après les succès de Cars et Cars 2, Disney poursuit sa lancée en nous proposant Planes. La recette est strictement la même que Cars 2 : on prend des avions de différentes sortes, on leur met des gros yeux sur le pare-brise et on les stéréotypes pour leur faire représenter un pays lors d'une course à travers le monde. Cette impression de déjà vu est accentuée par le fait que Cars 2 possédait déjà des avions de ce type et on se dit que Planes n'est qu'une opportunité facile de faire du merchandising sur les avions.

Dusty l'épandeur

L'histoire de Dusty, l'avion épandeur outsider est plutôt classique. Dusty n'est pas taillé pour la course mais il rêve de vitesse et d'aventure. Entraîné par un vétéran, il va réussir à se qualifier pour un rallye autour du monde, vivre son rêve et défier les plus grands.

Cars avec des ailes

Clairement destiné aux enfants, ce planes prône les valeurs du courage et de la persévérance. Le film nous montre que tout le monde peut réaliser ses rêves même si ce n'est pas notre destinée. Les personnages des autres avions sont facilement accessibles et compréhensibles pour les enfants. Idem pour les dialogues et situations.

Le baroudeur qui ne vole plus

Les parents quant à eux auront un peu plus de mal à s'intéresser à l'histoire et à ne pas trop s'ennuyer. Les dialogues et situations n'ont que peu de double niveau de lecture qui rendrait le film plus drôle pour tout le monde. De ce fait, on est plutôt en face d'un film sérieux et enfantin que vraiment drôle et à double message. Disney nous avait habitué à mieux avec Cars ou Toy Story. Le scénario est lui aussi assez plan-plan avec ses rebondissements téléphoné et ses situations convenues.

Chaque avion a sa personnalité propre

Malgré tous ces défauts de fond, Planés reste tout de même un film agréable à regarder surtout grâce à la qualité des animations, des images et des plans. Le film recèle d'énormément de plans très bien réalisés qui nous permettent de voltiger auprès de Dusty. La caméra nous transporte dans les airs et nous donnerait presque le vertige si Dusty ne restait pas si près du sol. Les personnages assez plats sont compensés par des scènes qui bougent dans tous les sens. C'est ce balais aérien de figures, cascades et vitesse qui sauve le film du crash et qui rajoute une raison d'aimer le film pour les enfants. Sans cet aspect technique - et peut être aussi sans le cachet de Disney au générique - Planes aurait sans doute passé inaperçu dans les salles obscures.

Avions dans salles obscures

La conclusion de

"Cars 2 avec des ailes" pourrait être le résumé de ce Planes qui manque de saveur, de piquant et de profondeur. Les plans de caméra sont superbes et nous font décoller mais l'histoire ras-les-paquerettes et la platitude des personnages nous plaquent au sol. Les enfants seront ravis car le film est très accessibles mais les plus grands risquent l'ennui et se reporteront (heureusement) sur la contemplation de ce balai aérien.

Que faut-il en retenir ?

  • Les plans de caméra
  • La dynamique du film

Que faut-il oublier ?

  • L'histoire plan-plan
  • Personnages assez plats
  • Manque d'humour pour les grands

Acheter Planes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Planes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Planes

En savoir plus sur l'oeuvre Planes