75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Horizons & Dragon #4 [2012], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le dimanche 3 février 2013 à 12h59

Au fond du trou, l’horizon

Dans ce tome 4 de Reflets d'Acide, l’on retrouve notre compagnie d’aventuriers au bord du Gouffre qui devrait les mener en un lieu secret rempli de trésors. Commence alors une périlleuse descente vers les entrailles de la terre. Au même moment entre en jeu un terrible dragon noir. Cachée sous la séduisante plastique d’une jeune femme brune, la créature se dirige vers Maender-Alkoor, à la recherche d’un devin. Tout ça, évidemment, se déroule sous l’influence des jets de dés d’un Narrateur toujours prêt à nous faire partager ses goûts pour le sarcasme et l’ironie…

 A la lecture du tome précédent, l’on avait pu noter une réelle amélioration dans la qualité de cette série, aussi bien par la nature de l’intrigue, plus riche, que dans le coup de crayon de LE FAB, plus appliqué. L’entrée en lice du tavernier, un récit qui se voyait complexifié par l’introduction de nouveaux éléments, de jolies cases, autant d’aspects qui avait permis à cette bande dessinée parodique d’atteindre un niveau de qualité intéressant. Ici, dans ce tome intitulé Horizons & Dragon, on constate avec plaisir que JBX et LE FAB continuent sur ce bel élan. On retrouve donc avec grand plaisir le personnage du tavernier, qui amène un degré de fantaisie plus original que les longues joutes verbales des héros. L’entrée en jeu d’un nouveau protagoniste (le dragon noir) introduit un nouvel et intéressant point de vue sur cet univers pastiche qui rappelle autant celui de Donjons & Dragons que celui d’un célèbre MMORPG.

 Evidemment, les auteurs continuent se s’essayer à entretenir une atmosphère geek et potache. On retrouve donc les jeux de mots et les sous-entendus salaces du moine Trichelieu, les engueulades entre le nain et l’elfe, une compagnie qui se montre plus gaffeuse qu’autre chose (à la manière du donjon de Naheulbeuk, mais en moins délirant), les commentaires du cartouche Narrateur… Bref, tous ces éléments à références « rôlistes » qui, à être utilisés à l’excès, finissent par être parfois lassants - d’autant plus qu’ils occupent un grande place dans le récit, qui, finalement, n’avance pas très vite. Certains lecteurs (probablement les plus jeunes) apprécieront ce déferlement d’humour graveleux, mais force est de dire que, dans une bonne bande dessinée, le gag doit s’intégrer parfaitement dans le flux narratif, et ne pas, comme parfois ici, phagocyter son déroulement.

 Enfin, on peut noter que, du coté des graphismes, Le Fab nous offre un spectacle aux influences manga tout à fait satisfaisant. Si quelques cases laissent apparaitre quelques croquis rapidement expédiés, la plupart du temps, le dessinateur nous offre des dessins très agréables à l’œil, avec notamment un bel effort effectué sur les décors et les arrière-plans, plus riches que précédemment.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Horizons & Dragon #4 [2012]

Nicolas L.
68

Avec ce tome 4, Reflets d’acide continue sur son bel élan. Un effort à saluer (à la fois dans le scénario et dans le rendu visuel) qui rend cette bande dessinée parodique de plus en plus sympathique. Et si les auteurs n’ont pas abandonnés leur péché mignon – l’aspect potache qui se matérialise par un feu d’artifice de jeux de mots graveleux – qui fait un peu l’image de marque de cette saga, ces apports rendent l’ensemble nettement plus intéressant.

Que faut-il en retenir ?

  • Un scénario qui gagne en intérêt
  • Des graphismes satisfaisants
  • Des nouveaux éléments qui améliorent l’histoire

Que faut-il oublier ?

  • Toujours cet envahissant humour un peu « relou »
  • Une histoire qui n’avance pas vite

Acheter la Bande Dessinée Horizons & Dragon en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Horizons & Dragon sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Reflets d'Acide