75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Quintette en sols quinteux ! #2 [2011], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le samedi 16 juin 2012 à 12h25

La fée Line, la fée Lonie, la fée Lascions…


Une compagnie d’aventuriers, un parchemin magique, une quête parsemée d’embuches, des rencontres étonnantes, le tout dans un univers d’heroic fantasy parodique. Une nouvelle aventure du donjon de Naheulbeuk ? Non, pas du tout, il s’agit de Reflets d'Acide, autre adaptation d’un feuilleton audio (nettement moins réussi) mettant en scène un groupe de personnages débiles évoluant au cœur d’un paysage emprunté à Donjons & Dragons. Reflets d’acide fait ainsi partie de toutes ces œuvres pastiches qui tentent de profiter du succès, avec plus ou moins de bonheur, de l’œuvre du Donjon de Naheulbeuk et de la mode des MMORPGs comme World of Warcraft.

Dans le premier tome, JBX, scénariste (et auteur du feuilleton audio), et LE FAB, dessinateur spécialisé dans le genre puisque qu’on lui doit aussi Paladin, Waow (les deux chez Kantik) et La tour de Kyla (chez Clair de lune), essayaient de renouveler le genre. Il nous proposait ainsi un groupe d’aventurier hétéroclite, épousant peu les habituelles classes rencontrées dans les jeux de rôle mainstream. L’œuvre présentait quelques bonnes idées (le cartouche du narrateur) mais peinait par une pléthore de gags peu drôles et un scénario peu surprenant. L’arrivée d’un nouveau personnage (le moine défroqué Trichelieu) en fin d’album laissait cependant espérer une amélioration dans les tomes suivants. Hélas…

Le plus gênant dans Reflets d’acide, c’est le ton employé (un mitraillage hystérique de calembours, de boutades et de joutes verbales, qui rend l’ensemble assez indigeste), qui ne colle pas du tout avec l’histoire et les graphismes. JBX et Le Fab nous propose en effet une intrigue assez naïve, matérialisée par des dessins mangas assez rudimentaires, qui ne peut amuser que les moins de douze ans. Soit, on se dit : pourquoi pas ? Je n’ai rien contre la BD jeunesse, même décérébrée. Mais, dans ces conditions, que font ici tous ces jeux de mots pervers et ces gags graveleux ?  J’espérais beaucoup dans le moine Trichelieu mais je dois reconnaitre que si Le Fab s’est un peu inspiré de Tortue géniale (l’obsédé sexuel de Dragon Ball), il va très (trop) loin dans l’humour salace et les références sexuelles. Il est d’ailleurs peu sur que les enfants comprennent la plupart des jeux de mots. Un peu comme si Bigard s’était penché sur l’adaptation d’une aventure d’Astérix. C’est à la fois lourd et de très mauvais gout.

Pour ce qui est des dessins, comme je le dis plus haut, on ne relève aucune amélioration par rapport au tome précédent. Le Fab nous impose ici un dessin aux tendances manga qui n’a rien à faire dans un album de BD européenne à plus de 13 euros pour 48 pages. Certaines planches sont même carrément moches, avec des perspectives approximatives et des cases vides ou à peine fignolées. C’est d’autant plus dommage que ce dessinateur nous a prouvé par le passé qu’il pouvait mieux faire (Paladin, La tour de Kyla).

 

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Quintette en sols quinteux ! #2 [2011]

Nicolas L.
40

Je déteste taper sur ceux qui partagent mes passions. Pourtant, force est d’admettre que Reflets d’acide n’est pas une série de grande qualité. Dans ce tome 2, aucune nouvelle idée ne vient enrichir un scénario peu original et le lecteur se doit de supporter un festival de jeux de mots lourds et une ambiance puérile, le tout servi avec vulgarité.

Que faut-il en retenir ?

  • Le narrateur
  • Quelques répliques amusantes

Que faut-il oublier ?

  • Une ambiance puérile
  • Un humour lourd et vulgaire
  • Des personnages peu accrocheurs
  • Une intrigue sans grand intérêt
  • Des dessins perfectibles

Acheter la Bande Dessinée Quintette en sols quinteux ! en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Quintette en sols quinteux ! sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Reflets d'Acide