75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : L'église engloutie
L'église engloutie >

Critique de la Bande Dessinée : L'église engloutie

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 30 août 2011 à 0018

Les voies de l’Hérésie

Avec L’église engloutie, troisième tome de l’adaptation graphique du dernier templier, Raymond Khoury et Miguel Lalor persistent dans leur démarche, qui est d’offrir à leurs lecteurs un récit cherchant à enrichir une intrigue entrant dans le registre de l’investigation avec des éléments aventureux. Ici, ils poussent même ce concept encore plus loin en entraînant leur couple vedette, l’agent Sean Reilly et l’archéologue Tess Chaykin , dans des tribulations des plus mouvementées, au cours desquelles ils vont même risquer leur vie.

Cet album suit toujours une trame scénaristique exploitant de manière assez classique les éléments propres au thriller ésotérique. Le schéma reste simple: des agents de la CIA, un groupe d’illuminés (dirigé par Vogel, un scientifique), des assassins du Vatican, un couple de héros sympathiques... On se retrouve ici, une nouvelle fois, avec des groupes de protagonistes se livrant une âpre compétition (chacun avec ses méthodes) ayant pour but ultime la possession d’un ancien parchemin remettant en cause l’autorité de l’église et la légitimité des religions. De plus, pour ce qui de la complexité de l’intrigue, on a affaire ici à un récit construit sur un canevas qui n’est guère plus sophistiqué, et tout aussi peu documenté, que celui d’une aventure de Tintin et Milou. Le dessin suit d’ailleurs la même tendance « lecture facile »: un trait peu remarquable, une mise en cadre très classique, mais une excellente lisibilité et, surtout, une bonne gestion du flux narratif.

En fait, si l’intrigue du Dernier Templier reste des plus simples (elle évoque celles des thrillers grand publics de Dan Brown), force est d’avouer que l’on continue de la suivre avec un certain plaisir. Car cette bande dessinée bénéficie d’un choix de traitement, lorgnant du coté des films de divertissement américains (comme les aventures de Benjamin Gates ou de Flynn Carsen ), qui est des plus agréables. Le scénario est bien rythmé, les péripéties sont nombreuses et les personnages, s’ils sont assez caricaturaux, n’en sont pas moins très sympathiques. On apprécie également ces fréquents bons chronologiques qui nous dévoilent petit à petit la clé du mystère en nous invitant à suivre les aventures de Martin de Carmeaux, un chevalier du Temple, au sein d’un tumultueux 13eme siècle. Au final, on se retrouve donc devant un troisième opus qui suit sans guère d’anicroche la voie tracée par les précédents: celle du pur divertissement. Seul petit hic: quand le récit tente de faire dans la discussion philosophique de comptoir, avec les discussions théologiques engagées entre Tess, Sean et Vogel. Elles souffrent d’une bien trop grande naïveté dans leur traitement pour être réellement intéressantes.

 

La conclusion de

Sans atteindre - loin de là! - le niveau de qualité des meilleurs épisodes des Striges ou de L’histoire secrète, Le dernier templier parvient à divertir. En effet, Raymond Khoury et Miguel Lalor réussissent une nouvelle fois à compenser le manque de complexité de l’intrigue en mettant en avant l’aspect spectaculaire, aussi bien lors du traitement de la trame principale que lors des fréquents bonds chronologiques.

Que faut-il en retenir ?

  • Un scénario divertissant
  • Un récit bien rythmé
  • Des personnages sympathiques

Que faut-il oublier ?

  • Une intrigue simpliste
  • Un traitement un peu naïf
  • Des dessins peu remarquables

Acheter L'église engloutie en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'église engloutie sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le dernier templier

En savoir plus sur l'oeuvre Le dernier templier