75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Kingdom Hearts 358/2 Days
Kingdom Hearts 358/2 Days >

Critique du Jeu Vidéo : Kingdom Hearts 358/2 Days

Avis critique rédigé par Bastien L. le jeudi 7 juillet 2011 à 1620

Roxas de coeur

Risques de spoilers si vous comptez faire les épisodes dans l'ordre de parution !

La série des Kingdom Hearts débarque sur DS à travers cet épisode au titre assez saugrenu, qui sert à en savoir un peu plus sur l'Organisation XIII et le passé de l'étrange Roxas. La licence se voulait à la base une série mélangeant les univers Disney et Final Fantasy. Si ce postulat est toujours présent dans cet opus, force est de constater qu'il se regarde surtout le nombril. Alors bien sûr, on visite différents mondes Disney, et on retrouve quelques personnages des productions Square, mais on suit surtout le destin de l'organisation XIII.

Composée de Simili, c'est à dire de « copies » de personnes n'ayant plus de cœur et ne pouvant ressentir quelconque émotion, cette organisation agit dans l'ombre, tentant d'interagir le moins possible avec les locaux des différents mondes visités, pour récupérer des cœurs. Leur but est ainsi de réussir à forger le Kingdom Hearts, et ce à des fins peu glorieuses... Autant le dire dès le début, si vous n'avez pas fait les premiers épisodes sur PS2, vous allez être perdu dans le scénario de ce jeu, qui n'a finalement de sens que pour ceux qui connaissent bien l'univers et les précédents jeux.

En effet, la saga Kingdom Hearts est ainsi vraiment pensée comme un tout, et chaque épisode apporte sa pierre à l'édifice. De même que Kingdom Hearts: Chain of Memories nous renseignait sur le destin de Sora entre les deux épisodes de la chronologie « officielle », et que Kingdom Hearts : Birth by Sleep est une préquelle à l'ensemble, Kingdom Hearts 358/2 Days met le projecteur sur les ennemis de Kingdom Hearts 2. Ainsi, l'histoire étant vraiment pensée comme une pièce du puzzle de la franchise, les néophytes seront nécessairement un peu perdus.

Kingdom Hearts 358/2 Days raconte l'histoire de Roxas, personnage ayant le pouvoir de convoquer et maîtriser la keyblade, pouvant collecter les cœurs des différents ennemis qui apparaissent sur différents mondes. L'histoire se concentre ainsi sur son arrivée au sein de l'organisation XIII, et ce jusqu'à son départ (et donc la situation au début de Kingdom Hearts 2). Le jeu se découpe en jours (d'où le titre), suivant le quotidien des treize membres dans leur quartier général, et leurs différentes actions qui expliqueront les rencontres des épisodes suivant. Si l'on est fan de la saga et que l'on connait bien les différents épisodes, cette aventure sur DS est un bon cadeau pour comprendre encore mieux les motivations de quelques personnages très secondaires.

On en apprend ainsi plus sur les agissements de Diz, Naminé, Riku et Mickey... Pour les non-initiés, cela rajoute des éléments complexes à ajouter à la trame principale qui permet de voir Roxas (numéro XIII) évoluer dans l'organisation au côté de deux amis. Le premier, Axel (numéro VIII), est un membre un peu rebelle mais peut-être trop fidèle, la seconde, l'énigmatique Xion (numéro XIV), peut elle aussi utiliser la keyblade. On alterne donc entre de grandes avancées dans le scénario et des missions s'inscrivant plus dans les mondes visités.

Ici, on ne joue pas tant un méchant qu'une sorte d'âme en peine un peu déboussolée, essayant de comprendre qui il est, et quel est son rôle au sein d'une organisation aux méthodes de plus en plus discutables. Si l'ensemble se révèle intéressant à suivre de part sa structure par épisodes/missions, on peut cependant regretter un mauvais dosage des grandes informations, qui affluent beaucoup trop sur la fin du jeu, ainsi qu'une histoire se veut beaucoup plus complexe qu'elle ne est en réalité (un reproche que les mauvaises langues imputent trop souvent au J-RPG cela dit).

La structure par missions permet de découvrir les différents actes qui sont demandés à Roxas. On visite les différents mondes par étape, avec d'abord Twilight Town (qui sert de base à Kingdom Hearts 2), puis on a le droit à différents univers Disney (avec des décors réutilisés comme celui de La Belle et la Bête ou d'Hercule, et d'autres originaux, comme le monde de Peter Pan). La volonté de Square Enix a été de rapprocher le plus possible cette expérience portable de celle sur console. Ainsi, même si le jeu est confié au studio h.a.n.d., le projet fut développé sous la supervision de pontes comme Tetsuya Nomura ou Daisuke Watanabe.

La patte Kingdom Hearts reste donc la même, et les habitués de la série ne seront pas perdus. Seule la structure change un peu, avec une histoire moins linéaire et des mondes à explorer en plusieurs fois (avec différents objectifs allant de la destruction pure et simple de sans-coeur à des enquêtes plus approfondies comme celle, très réussie, du château de la Bête). La difficulté du jeu et la complexité du scénario étant bien réels, les plus jeunes auront donc bien du mal avec ce titre pourtant basé sur les univers Disney.

L'aspect graphique général du titre qui est vraiment joli, un des plus beaux jeux de la DS, avec des environnements bien différents. Les cinématiques qui apparaissent parfois sont sublimes, et utilisent correctement les deux écrans de la console. Pour en terminer avec la forme, sachez que le jeu s'appuie sur les très belles compositions de Yoko Shimomura tirées des épisodes précédents. La magie Kingdom Hearts opère encore une fois ici.

La jouabilité est assez classique (du moins pour de l'action/RPG), l'équipe de développement ayant réussi à rendre le jeu aussi jouable que sur console. Si le stylet n'est pas utilisé, tous les boutons sont mis à contribution, et un système de raccourci bien pensé permet d'accéder rapidement à ses magies et objets préférés. Durant vos missions, vous serez aussi accompagné d'alliés de l'organisation, qui se débrouillent assez bien et réussissent à se rendre utiles tant en attaquant des ennemis qu'en vous soignant quand il le faut. En fait, le seul véritable défaut se trouve les phases où l'on doit se battre en volant, séquences qui se révèlent vraiment des plus ardues à cause d'un système vraiment mal pensé.

On peut néanmoins regretter que le jeu ne s'adapte pas plus au format "console portable" en proposant des missions plus courtes (ou, du moins, la possibilité de sauvegarder pendant). Dans le même ordre d'idée, on se rend compte pendant les batailles contre les boss, qui sont forcément plus longues, que la console n'est pas faîte pour de longues scènes d'actions mélangeant attaques et parades (on termine généralement le combat avec un mal aux mains). Le jeu est par ailleurs assez long vous offrant entre vingt-cinq et cinquante heures, selon que vous empruntiez la ligne droite où si que vous vouliez tout débloquer (avec des time attack, ou encore la possibilité d'incarner d'autres membres de l'organisation).

La partie RPG du titre s'organise autour de panneaux qu'il faudra remplir de compétences, de niveaux, d'armes, de magie et d'objets en tout genre. Ainsi, si vous ne placez que deux sorts de soin dans votre panneau, vous ne pourrez vous soigner que deux fois pendant la mission. Le système fonctionne par paliers, libérant de la place pour ajouter plus d'objets, ainsi que des multiplicateurs qu'il faudra organiser judicieusement. Globalement, si le système est aisément accessible, il s'avère sur la durée être relativement limité.

La conclusion de

Kingdom Hearts 358/2 Days est une réussite, surtout si l'on est fan de la saga. L'univers se met de plus en plus en place, et les réponses apportées valent vraiment le coup. Néanmoins, cela s'adresse surtout aux connaisseurs, et le paradoxe entre thématiques matures et traits de caractères enfantins des protagoniste peut s'avérer parfois bancal. Cela reste malgré tout un bon action/RPG qui défoule bien, avec des combats parfois plus difficiles et tactiques qu'il n'y paraît. La partie RPG reste quant à elle plutôt bien pensée, et ce même si le titre souffre de quelques défauts parfois agaçants...

Acheter Kingdom Hearts 358/2 Days en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Kingdom Hearts 358/2 Days sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Kingdom Hearts

En savoir plus sur l'oeuvre Kingdom Hearts