75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Le peuple de Joshua #2 [2010], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le dimanche 20 mars 2011 à 01h25

Adorateurs de Sentinelles

Alors que, sous la direction (contestée) de Ben, les survivants de la Ruche Psi, à New-York, tente de reconstruire la colonie, Léa, Deyann et Gabriel accomplissent leur quête, qui est de désactiver, grâce aux étranges pouvoirs de Gabriel, les QG des Sentinelles répartis à travers le pays. Leurs pas les mènent en premier lieu à Boston, où ils vont faire la rencontre des occupants de la Ruche Sigma, une communauté mystique dirigé par un illuminé, Joshua. ..

Le scénario du Peuple de Joshua, deuxième opus de la série H.O.P.E est l’exemple parfait de ce que doit être la bande dessinée adolescente, c'est-à-dire une histoire simple mais pas simpliste, mettant en scène des protagonistes très jeunes - aux profils héroïques un peu exagérés, certes (il n’y a qu’à voir avec quelle facilité ils arrivent à éliminer des machines de guerre aliens), mais attachants - et une intrigue arrivant à doser avec efficacité action et suspense.

Alain Janolle continue donc de développer cet univers post-apocalyptique et guerrier en faisant fi des incohérences, préférant se pencher sur la construction d’un groupe de héros apte à séduire le jeune lectorat. On se retrouve ainsi avec une ambiance de série jeunesse politiquement correct évoquant tout autant les feuilletons TV des années 70 que le Shônen manga.  Et la sauce prend ici plutôt bien. Le récit, divisé en deux trames, ce qui aurait pu gêner le rythme narratif,  reste en effet en permanence très divertissant - même pour le lecteur adulte – grâce principalement à un découpage bien pensé.

Pour ce qui est des dessins, Janolle ne convainc pas tout à fait sans pour autant nous imposer la vue d’un travail hideux, ou bâclé. Non, c’est jusque que son style très lisse (flirtant avec la ligne claire) manque de force, ce qui donne au rendu visuel un aspect bien inoffensif et enfantin, peu en phase avec l’atmosphère dramatique que l’auteur cherche à entretenir. A coté de cela, force est d’admettre que le trait de Janolle, aux influences manga, ne brille pas vraiment par sa personnalité mais colle assez au public ciblé.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Le peuple de Joshua #2 [2010]

Nicolas L.
65

Un deuxième tome qui confirme les premières impressions. Le peuple de Joshua est un album de lecture agréable plutôt destiné à un lectorat adolescent. Le scénario - construit sur un univers post-apocalyptique guerrier - est assez intéressant à suivre et les dessins sont communs mais pas déplaisant. Bref, l’on a ici affaire à une œuvre sympathique qui, cependant, devra hisser son niveau pour sortir de la masse des parutions SF.

Que faut-il en retenir ?

  • Un scénario divertissant
  • De la SF tout public
  • Bon traitement des personnages
  • Une lecture agréable

Que faut-il oublier ?

  • Rien de vraiment remarquable
  • Un rendu enfantin peu réaliste

Acheter la Bande Dessinée Le peuple de Joshua en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le peuple de Joshua sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de H.O.P.E