75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Mass Effect 2 : Kasumi - La mémoire volée
Mass Effect 2 : Kasumi - La mémoire volée >

Critique du Jeu Vidéo : Mass Effect 2 : Kasumi - La mémoire volée

Avis critique rédigé par Sylvain T. le jeudi 17 juin 2010 à 1346

À la recherche de la boite grise

Après un Mass Effect 2 toujours aussi excellent, place au premier véritable contenu additionnel qui nous permet de faire la rencontre de Kasumi Goto.

Voleuse chevronnée, Kasumi Goto pourrait être une alliée de choix pour Cerberus. Shepard est donc envoyée sur la citadelle pour la rencontrer, mais cette dernière ne l’entend pas de cette oreille et propose à notre héros de l’aider dans l’une de ses missions où va falloir récupérer un précieux artefact appartenant de par le passé à son ex-coéquipier.

Après des packs d’objets passablement inutiles, il était temps d’avoir enfin accès à une nouvelle facette du scénario de la saga Mass Effect. Car après nous avoir emmenés sur la Lune dans le premier opus, Shepard est désormais amené à rencontrer une voleuse professionnelle pour sauver l’humanité de secrets qui pourraient bien la mener à sa perte. Et si en plus, cela nous permet de recruter une jolie aventurière sur son vaisseau, c’est encore mieux. Côté scénario donc, on l’a vu, on va faire la rencontre de nouveaux protagonistes, dont le redoutable Donovan Hock, un criminel qui ne se cache pas, ou en tout cas pas vraiment, et qui conserve des biens précieux dans son coffre fort personnel. Et notamment une boite grise qui appartenait au départ au coéquipier, tué par Hock, de Kasumi.

Et mine de rien, même si cela n’apporte pas grand-chose au scénario de ce second épisode, Kasumi - La mémoire volée sème toutefois quelques grains d’intrigues dans un univers gigantesque. Car le coffre fort recèle de trésors en tout genre, d’une statue égyptienne à une sculpture Turienne (en oubliant pas une référence à l’Engeance de Dragon Age Origins), en passant par la tête de la Statue de la Liberté. On apprend à cette occasion que celle-ci a été détruite pendant la seconde guerre de Sécession qui a ébranlé les Etats-Unis il y a des centaines d’années. Cela reste utile pour sa culture personnelle. Au-delà donc de la trame principale, on est amené à rencontrer des personnages hauts en couleurs qui disposent tous d’une VF toujours aussi bonne. La charismatique Kasumi nous le prouve, à la fois timide et confiante en ses agissements. On regrettera le peu d’implication des autres membres de votre flotte à ce sujet (après tout, il s’agit d’un casse, d’un vol si vous préférez, et ça n’a rien de légal) et le manque d’ambitions sur les décors qui restent dans la lignée de ceux déjà existants.

Par la suite, il y a de quoi faire. De nouvelles planètes et systèmes à explorer, mais aussi et surtout, des améliorations et des quêtes secondaires à récupérer. En effet, le DLC offre également un scénario de moindre envergure mettant cette fois-ci en scène un duo de scientifique travaillant sur une relique Prothéennes. Et à dire vrai, on s’y amuse beaucoup plus qu’avec Kasumi, bien que l’on ne sache pas vraiment l’utilité de la relique une fois entre nos mains. Côté durée de vie, n’espérez toutefois pas dépasser les 3h de jeu, sauf si vous prenez votre temps à scruter chaque planète passant ici et là. Et pour ceux qui se le demandaient encore, sachez que l’on a enfin accès à un véhicule qui vol au ras du sol et qui vous permettra de combattre des Geths et d’explorer des planètes entières.

La conclusion de

Cette première mini-extension apporte son lot de nouveauté sans révolutionner quoi que ce soit. La durée de vie un brin rachitique malgré le prix tout doux et le manque clair d’ambition scénaristique pourrait en rebuter plus d’un. Reste à savoir si vous cèderez aux charmes de la séduisante Kasumi…

Acheter Mass Effect 2 : Kasumi - La mémoire volée en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mass Effect 2 : Kasumi - La mémoire volée sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Mass Effect

En savoir plus sur l'oeuvre Mass Effect