75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le Premier Livre des Contes Perdus
Le Premier Livre des Contes Perdus >

Critique du Roman : Le Premier Livre des Contes Perdus

Avis critique rédigé par Bastien L. le lundi 15 février 2010 à 1023

Le premier livre de la dynastie Tolkien

Après s'être attaqué au Silmarillion et aux Contes et Légendes Inachevés, le fils de J.R.R. Tolkien, Christopher, présente ici des écrits compris entre 1915 et 1925 reprenant l'Histoire de la Terre du Milieu. Pour un résultat qui enchante les uns et laisse perplexes les autres.

Pour les premiers, on touche ici aux balbutiements de l'œuvre du génial Tolkien. On reste fasciné par l'imagination débordante, mais précise du soldat en permission. L'histoire se concentre en fait sur les récits faits par les Gnomes de l'île de Tol Eressëa au marin Eriol arrivant pour la première fois sur l'île. On peut assister avec émerveillement au début de l'histoire de toute une vie où la trame reste inchangée jusqu'aux œuvres posthumes de l'auteur. Ces textes courts remplis de noms elfiques donnent plus de force aux personnages divins et autres lieux mythiques. On est transporté par la force narrative brute qui est offerte pour que lecteur fasse lui aussi entrer son imagination dans la danse. Ensuite, on a le droit aux notes et commentaires de Chistopher Tolkien expliquant avec une grande érudition chaque détail et les changements qui auront lieu plus tard. Et n'oublions pas la traduction réalisée par Adam Tolkien, petit-fils de vous savez qui...

Mais d'un autre côté, ce livre reste une ébauche glosée à l'extrême où la lecture y est difficile. L'accumulation de noms exotiques, associés à un style extrêmement primaire sans grande structure, fait qu'on s'y perd souvent et les commentaires ne sont pas des plus passionnants. Les fans de Tolkien pourront même avoir du mal alors les autres... Rajouter à cela que les textes présentés reprennent en gros, l'ébauche de ce que donnera le Silmarillion donc pour l'inédit on pourra repasser même si la transmission de l'histoire par contes est novatrice. On reprend donc la création de la Terre du Milieu, les premiers combats avec Melkor, l'éveil des Elfes ou encore le vol des Silmarils...

 

La conclusion de

Vous l’aurez compris, ce livre est fait pour les fans les plus passionnés de l’œuvre de Tolkien qui pourront s’y plonger avec plaisir alors que les autres seront laissés aux bords du chemin et c’est compréhensible. Difficile donc de trancher tant les deux points vus présentés plus haut se valent…

Acheter Le Premier Livre des Contes Perdus en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Premier Livre des Contes Perdus sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Création du Monde de Tolkien

En savoir plus sur l'oeuvre La Création du Monde de Tolkien