75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Les Brigands >

Critique du Roman : Les Brigands

Avis critique rédigé par Lujayne M. le jeudi 24 janvier 2008 à 13:40

Où l'on apprend à connaître Jaime

Ce tome 6 en français se révèle être le début du troisième tome du cycle. On sent la rupture avec le tome précédent de part l'apparition de nouveaux personnages. Non qu'ils n'existassent pas avant, mais on adopte désormais leur point de vue. Le plus notable de ce côté-là étant le fameux Jaime Lannister, le Régicide, particulièrement détestable dans les deux premiers tomes, et dont on connait désormais les pensées. Et, chose surprenante, l'auteur arriverait presque à nous le rendre sympathique... En tout cas, c'est l'un des élèments les plus marquants, et les plus prometteurs, de ce nouveau roman.
L'un des autres élèments marquants est, enfin, la confrontation de la Garde de Nuit avec les Autres, chose que l'on attend depuis le prologue du tome 1. Cela ne se passe que sur deux chapitres, mais l'effet est suffisamment intense pour être durable et donner, comme d'habitude, l'envie d'en savoir plus...
Du côté des personnages principaux, l'intrigue suit son cours, avec son lot de rebondissements et de trahisons. Sansa est toujours otage des Lannister, mais l'arrivée de Maergary Tyrell promet une prochaine évolution dans sa situation. Tyrion n'a plus les pouvoirs de la Main, et on sent poindre une violente confrontation avec son père. Catlyn a libéré Jaime et se trouve de fait accusée de trahison, Robb a perdu le soutien d'une grande partie de ses vassaux en rompant par amour un serment, Jon découvre la société des Sauvageons, et Arya tombe de Charybde en Scylla...

80

En résumé, l'intrigue reprend de plus belle dans ce nouveau tome, et surtout, tout un tas de nouvelles données, (des personnages "secondaires" devenant "principaux", de nouveaux personnages) font évoluer la situation. De nouvelles tendances se dessinent, des affrontements entre alliés semblent inévitables... Une nouvelle fois, Martin nous plonge dans un univers bruyant, coloré et pourtant terriblement réaliste... Chapeau bas !

Critique de publiée le 24 janvier 2008.

Que faut-il en retenir ?

  • les nouveaux visages

Que faut-il oublier ?

  • rien !

Acheter Les Brigands en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Brigands sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Le Trône de Fer