75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Tales of Symphonia
Tales of Symphonia >

Critique du Manga : Tales of Symphonia

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 30 mars 2009 à 2133

Copier/ Coller

Dans la longue série de jeux vidéo "Tales of...", il y eu un épisode sortie en 2003 sur Game Cube qui connu un énorme succès. Ce jeu fut intitulé Tales of Symphonia, un RPG (Role Playing Game) dans la pure tradition nippone, concurrent direct aux Final Fantasy. Deux ans plus tard, son histoire fut transcrite au format manga. Aujourd'hui, cette adaptation sort enfin en France chez l'éditeur Ki-oon.


"Dans le monde de Sylvarant, la légende dit qu'un jour, l'élu se dressera parmi les hommes et fera renaître la Terre toute entière.
La jeune Colette a été choisie pour un voyage initiatique destiné à réveiller la déesse qui a sauvé le monde quatre mille ans plus tôt.
Destination finale : la Tour du Salut. Mais la tâche qui l'attend ne sera pas de tout repos..."


Que nous ayons connu le célèbre jeu vidéo ou pas, aucun problème de compréhension de l'histoire ne peut se faire ressentir puisque celle-ci est reprise dès le début et garantie de cette façon une immersion totale dans l'univers héroic-fantasy de Tales of Symphonia. Un univers magique dans lequel l'écologie a une place prédominante. Mais que les férus d'action ne s'inquiètent pas. De nombreux combats viennent rythmer le manga.
Si la trame est exactement la même, cela va également s'en dire pour ses personnages principaux. Ainsi, nous retrouvons Lloyd, un jeune garçon téméraire en quête de nouvelles aventures, et Génis, son fidèle ami au physique assez frêle mais doué d'une intelligence incontestable et possédant un grand coeur. Bien évidemment, nous retrouvons Colette dans son rôle d'élue. Cette jeune fille très fragile et particulièrement maladroite porte le poids du monde sur ses épaules sans se plaindre. Enfin, le mystérieux Kratos et le professeur Raine, soeur aînée excentrique de Génis, sont également de la partie.
Tous les éléments qui ont fait le succès du jeu vidéo sont donc bien présent et il est impensable que les fans de la première heure ne puissent pas adhérer à cette version papier tant l'ambiance est identique.


Le dessin est également similaire en tout point à l'oeuvre original. Le design des personnages reste ainsi celui créé par Kosuke Fujishima (l'auteur de Ah, My Goddess !), bien que Hitoshi ICHIMURA ait amené tout de même un style graphique parfois plus enfantin pour ce qui est des faciès avec des exagérations au niveau des expressions des personnages. Le trait du mangaka s'avère fin et maîtrisé et garantie une excellente lisibilité tant en ce qui concerne les scènes de dialogues que les scènes d'actions.

 

La conclusion de

Après un jeu vidéo d'une très grande qualité, Tales of Symphonia revient dans une version papier tout aussi réussie pour notre plus grand bonheur. Une version qui permettra au novice de découvrir une magnifique histoire pleine de bons sentiments et aux fans de redécouvrir leur titre phare sans se lasser.

Que faut-il en retenir ?

  • L'univers immersif et féérique de Tales of Symphonia
  • La redécouverte du jeu vidéo
  • Des personnages toujours aussi attachant
  • Un dessin très respectueux de l'oeuvre originale

Que faut-il oublier ?

  • Le copier/coller ça plait ou ça plait pas...

Acheter Tales of Symphonia en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Tales of Symphonia sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Tales of

En savoir plus sur l'oeuvre Tales of