75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
L'Exil >

Critique du Roman : L'Exil

Avis critique rédigé par Lujayne M. le jeudi 15 janvier 2009 à 10:52

Rien à faire contre les Feys ?

L'eau bénite ne fait plus effet, et plus rien n'arrête les Feys ! L'Avenir est à un tournant... Le Tabernacle est rasé, Jahn envahie, Atout et Coulter se sont brouillés, et Nicholas, Sébastien et Arianna sont à la merci du Roi Noir.
De nouveau, des personnages importants disparaissent, nous confortant dans l'incertitude qu'entretient savamment l'auteur : personne n'est assuré de survivre ! Et pourtant, la poésie n'est pas absente de l'histoire : l'usage des Animaliers, par exemple, pour l'invasion, donne des scènes "visuellement" impressionnantes et inhabituelles, avec ces oiseaux et ces animaux qui assiègent silencieusement les bâtiments.
L'eau bénite ne fait plus effet, certes, mais la fin du tome nous fait comprendre que la quête de Matthias n'est pas vaine, car d'autres armes semblent bien exister, même si pour l'instant pas grand monde ne s'en rend compte. Cela conforte dans l'idée que la magie des insulaires est aussi puissante, voire plus, que celle des Feys : Matthias et Coulter en sont de bons exemples, même si l'un refuse de voir la vérité en face et que l'autre n'a jamais eu de formation pour l'utiliser : le résultat est quand même impressionnant !
Le style de l'auteur reste toujours aussi simple à lire, réussissant à chaque changement de chapitre et donc de personnages suivis à nous intéresser immédiatement, car chaque histoire est intense.

81

Cette deuxième partie du 3eme tome VO est donc conforme aux attentes, le rouleau compresseur de l'invasion Fey est inexorable, et cependant certaines choses ne tournent pas tout à fait comme prévu... les personnages s'approfondissent, et même si certains, comme Nicholas, sont un peu trop stéréotypés, d'autres sont beaucoup plus nuancés... Un très bon moment, encore !

Critique de publiée le 15 janvier 2009.

Que faut-il en retenir ?

  • multitude de rebondissement
  • personnages pas à l'abri de la mort !

Que faut-il oublier ?

  • Nicholas un peu trop "blanc"

Acheter L'Exil en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Exil sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !