75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Les Représailles
Les Représailles >

Critique du Roman : Les Représailles

Avis critique rédigé par Lujayne M. le lundi 15 décembre 2008 à 1218

Toujours haletant

Gemme est morte en mettant au monde sa fille Arianna, une métamorphe. Fou de rage, Nicholas voudrait tuer Matthias, mais comment peut-il tuer celui qui détient le secret de l'eau bénite ? Solanda veille sur Arianna, agée de quelques jours mais déjà capable de se métamorphoser en tout et n'importe quoi, mais Rugar veut récupérer sa petite fille...
Après la catastrophe de la fin du troisième tome, tout est bouleversé sur l'Ile Bleue, et Nicholas apprend dans la douleur ce que signifie régner, et faire passer la sécurité de ses sujets avant la vengeance personnelle... Pendant ce temps, Coulter, qui en sauvant Atout a suscité la curiosité de ses geoliers, se retrouve torturé pour déterminer l'origine de ses pouvoirs...
Car dans ce quatrieme tome, fin du deuxième tome VO, la nouveauté, ce sont les pouvoirs des insulaires qui apparaissent ou se confirment... et ce, en des personnages parfois des plus improbables ! Il y a toujours autant de violence dans ce tome, mais l'histoire n'en est que plus haletante. Avec la curieuse Arianna, qui se métamorphose sans savoir ce qu'elle fait et risque ainsi la mort à chaque instant... une belle trouvaille !
Matthias a accompli son forfait, mais on le prendrait presque en pitié dans ce tome, et on a également un début d'explication sur la nocivité de l'eau bénite : une piste qui s'avère prometteuse !

La conclusion de

Voilà donc une suite conforme aux attentes du lecteur, pleine de sang, de fureur et de trahisons... décidément, l'auteur sait à merveille nous rendre les deux cotés de cette curieuse guerre, faisant disparaître des personnages auxquels on s'était attachés sans le moindre avertissement, et mettant en lumière des personnes jusque-là secondaires, tels Titus l'Aud. Encore une belle réussite qui ne peut que pousser à se précipiter sur la suite !

Acheter Les Représailles en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Représailles sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Fey

En savoir plus sur l'oeuvre Les Fey