75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : The Eye
The Eye >

Critique du Film : The Eye

Avis critique rédigé par Vincent L. le mercredi 9 avril 2008 à 1617

Un remake quoi...

Le problème reste toujours le même : comme à chaque fois que les grands studios américains nous refont le coup, on se retrouve légitimement en droit de s'interroger sur l'utilité même de ces remakes produits seulement quelques années après les originaux. Loin des relectures soignées, pensées et produites dans un but plus artistique que financier qui, en se démarquant du matériau d'origine, arrivaient à s'imposer en tant qu'oeuvre à part entière (The Thing ou La Mouche par exemple), The eye est le prototype même du film qui ne sert finalement qu'à remplacer une héroïne un peu trop bridée par une star américaine rentable. Bref, un pur produit financier a priori sans aucun intérêt artistique...


Parce qu'en effet, il n'y avait pas grand chose à changer dans le film d'Oxide et Danny Pang, et ce n'est pas Sebastian Gutierrez, scénariste de ce script américain, qui dira le contraire. Reprenant, à quelques petites différences prêts le trame scénaristique de l'original, son travail n'a finalement consisté qu'à effacer les nom thaïlandais pour les remplacer par des noms bien américains. On remplace "Mann" par "Sydney", le "docteur Wah" se transforme en "docteur Faulkner" et le tour est joué. Un salaire vite gagné pour un travail relativement inexistant.
En effet, si certains points du scénario original aurait clairement pu être retravaillés (tels la fin ou la profondeur des personnages par exemple), rien, ici, n'a été changé. La configuration du film est exactement la même. Du coup, pour toute personne ayant vu l'original, l'ennui guète à chaque instant : pas l'ombre d'un coup de théâtre surprenant, pas une péripétie qui ne soit jouée d'avance, on est ici en territoire conquis, voire totalement balisé. Un constat finalement pas très surprenant, sauf que, même pour ceux qui n'ont pas vu l'original, l'originalité n'est pas non plus de mise : bien des années après le phénomène Sixième sens et tous les films similaires qui l'ont suivi (dont The eye faisait partie, ne l'oublions pas), le phénomène I see dead people sent aujourd'hui le moisi. Aussitôt désamorcée par cette histoire sans grande originalité, la tension a bien du mal à se mettre en place.

Heureusement, derrière la caméra, Xavier Palud et David Moreau livrent un travail consciencieux. Si l'on ne peut que regretter l'absence de liberté de manœuvre que les studios ne leur ont surement pas donné, les réalisateurs du très réussi Ils créent avec beaucoup de réussite une atmosphère qui, si elle n'est pas originale, n'en est pas moins prenante. Beaucoup moins tape à l'oeil que la réalisation d'Oxide et Danny Pang, ils déjouent habilement tous les pièges tendus par ce scénario cousu de fil blanc. Résultat : si l'on n'est jamais vraiment stressé (prévisibilité oblige), on ne s'ennuie pas une seconde durant la projection du film.
Autre surprise, de taille, l'excellente prestation de Jessica Alba qui, loin de ses rôles de potiche, apporte au personnage le petit truc qui nous fait dire que oui, peut-être, elle n'est pas qu'un physique...

La conclusion de

A l'instar du Gothika de Mathieu Kassovitz, The Eye version américaine est une belle carte de visite pour Xavier Palud et David Moreau. Faisant preuve, même visiblement bridé, d'un beau talent pour la mise en scène, on ne peut qu'espérer que ce film leur ouvre les portes d'une belle et grande production. Ceci mis à part, le film, comme tout remake aseptisé, ne présente aucun intérêt.

Que faut-il en retenir ?

  • Une très bonne réalisation,
  • Une bonne prestation de Jessica Alba,
  • Techniquement bien fichu.

Que faut-il oublier ?

  • Aucune originalité,
  • Aucun travail sur le scénario,
  • Aucun intérêt si l'on a vu l'original.

Acheter The Eye en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de The Eye sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de The eye

  • Voir la critique de The Eye : Un regard pas bien nouveau
    60

    The Eye - Critique du film par Nicolas L.

    Un regard pas bien nouveau : Xavier Palud et David Moreau ne font pas pire que Gore Verbinski sur son remake de Ring, mais ils ne font pas mieux non plus. Le t…

  • Voir la critique de The Eye : Un remake efficace
    75

    The Eye - Critique du film par Sylvain T.

    Un remake efficace : Un excellent film qui vous procurera des frissons sans pour autant partir dans l’horreur le plus total, les deux réalisateurs fran…

  • Voir la critique de The Eye : Ouvrez les yeux, ce n'est qu'un film...
    90

    The Eye - Avis sur le film par Ryosan

    Ouvrez les yeux, ce n'est qu'un film... : Vous avez sursauté devant Ring, eu des frissons devant Dark Water, paniqué devant Phone ? Alors The Eye va vous en faire "voir" de…

En savoir plus sur l'oeuvre The eye