75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Bet On Soldier
Bet On Soldier >

Critique du Jeu Vidéo : Bet On Soldier

Avis critique rédigé par Ju le vendredi 14 septembre 2007 à 1648

Welcome to the Bet On Soooooooooooooldier !!!

Une guerre vieille de 80 ans, un homme au passé trouble, des visions cauchemardesques dans un monde cauchemardesque : Welcome to the Bet On Soooooooooooooldier !!!


Souvenez-vous de l’apparition sur nos téléviseurs à la fin des années 90 de notre Loft story nationale et de la polémique qu’elle avait engendré. Souvenez-vous de ces phrases aujourd’hui cultes, autant de la part des participants que de celles des « intellectuels », des dirigeants, de la population… Regardez aujourd’hui la grille de diffusion des chaînes privées et imaginez que dans quelques années vous parierez sur la vie ou la mort de vos soldats préférés.
C’est ainsi que la société française Kylotonn nous présente sa vision de notre futur : un conflit-télé-réalité-généralisé durant depuis près de 80 ans! Et voilà en quelques mots une synthèse du jeu et de son gameplay. On survolera rapidement le scénario peu original qui tiendrait sur un post it. Un gars, bah un soir sa femme se fait tuer par des méchants militaires, et ils lui dégomment sa baraque, et le laisse lui comme ça là… (Non mon p’tit môssieurs nous ont fait pas dans le charitable). Donc forcément le gars il est tout colère (ouais j’suis vach’ment colère) alors il décide d’aller se venger et il s’inscrit au Bet On Soldier… Sauf que le gars c’est vous et que maintenant que vous y êtes, votre seule préoccupation ce sera : l’argent.

Car dans ce jeu, tout est payant, vos armes, vos armures, les p’tits copains avec qui vous voulez partir à la chasse aux méchants, les munitions, les réparations et … Les sauvegardes !!! (Bah oui c’est l’jeu ma pauvre Lucette) De ce fait, oubliez tout de suite les sauvegardes rapides. Vous trouverez de temps à autre une borne de sauvegarde où vous pourrez, tout en vous faisant tirer dessus, mémoriser votre état d’avancement. Cependant, si vous n’avez pas de sous, vous ne sauvegarderez pas. Je ne vous parle pas de mon cri de frustration quand proche d’occire un boss, je me suis retrouvé sans un Kopek et avec un niveau de vitalité relativement réduit (« Eh Dédé ! Tu m’fais une ardoise ? » … -«Oh Pedro, ici t’es au Bet On Soldier, pas au Bar des Sports ! »). Bon ne dramatisons pas non plus, certes Bet On Soldier est totalement vénal dans son gameplay mais il n’est pas avare non plus. Preuve en est que chaque soldat que vous tuerez vous rapportera une somme d’argent, et à chaque début de niveau, vous choisirez le ou les « boss » que vous devrez affronter en duel avec à la clé une super prime selon leur niveau de compétence. (« Alors vous choisissez quelle boîte ? »… « Celle en sapin mon cher Arthur »). Sur ce dernier point, il est à noter que vous ne disposerez que de 60 secondes pour envoyer Ad Patres votre adversaire, au risque de recommencer à votre dernière sauvegarde…

D’un point de vue graphique le jeu n’a pas à rougir du tout, les cinématiques sont agréables et bien faîtes, avec un style très marqué. Une fois la mission commencée, ça va vite, très vite, les balles fusent, les adversaires se ruent sur vous, parfois bêtement soit dit en passant (« Eh Régis ! T’as vu y’a un ennemi il est armé on fait quoi ? »… « Bah on court vers lui pardi ! »). Malgré une certaine linéarité, les environnements sont assez variés… On se ballade à travers le monde avec en tête l’appât du gain.
Dernier point, gênant à mon goût, l’installation du dit logiciel… Tout heureux revenant du magasin, j’évacue, avec perte et fracas, femme et enfant de mon bureau, lance ma machine de guerre, installe le jeu et… Plantage ! On recommence ? Plantage… On hurle et on fonce sur un forum où il nous est indiqué de commencer par l’installation d’un des composants du DVD avant de lancer l’installation du jeu… Furieux la première mission se résumerait comme ce bon vieux Commando avec Schwarzy (« Tu vas payer, tu vas payer, tu vas payer… Make my day ! »).

La conclusion de

Un bon vieux FPS des familles qui fait du bien là où ça démange. Une ambiance bien à lui où l’appât du gain est omniprésent. Mention particulière pour l’univers créée par Kylotonn, un jeu de télé réalité dérangeant par bien des aspects, surtout à la lecture des petits encarts lors des chargements. Cependant, j’aurais aimé voir une caméra ou deux sur les airs de combat, et pourquoi pas, avoir la possibilité de tirer dessus.

80

Que faut-il en retenir ?

  • Cocorico
  • FPS à l’ambiance dérangeante
  • Gestion localisée des dégâts

Que faut-il oublier ?

  • L’installation du jeu
  • Le scénario un peu léger

Acheter Bet On Soldier en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Bet On Soldier sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+