75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 >

Critique du Jeu Vidéo : Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2

Avis critique rédigé par Benoît P. le lundi 23 avril 2007 à 1743

Sur Wii : KAMMMMEHHHAMMEHAAA

Avec ce titre développé par Spike, nous atteignons presque la perfection du jeu de combat DBZ. 120 personnages des séries DB, DBZ et DBGT (en comptant les transformations) et 17 aires de jeu destructibles : le contenu est beaucoup plus riche que dans les précédentes séries.
La durée de vie est énorme, comptez 30 à 50 heures pour finir le mode « histoire ». Il vous faudra aussi de nombreuses heures pour débloquer tous les personnages et monter leurs artefacts.
Le contenu du jeu
Le menu se décompose en 10 rubriques :
Aventure :
Le mode aventure débute à l’arrivé de Raditz sur terre : vous revivez toute l’histoire de DBZ à DBGT en passant par une grande partie des OAV de la série. J’ai été agréablement surpris par ce mode qui colle parfaitement à l’histoire de la saga bien que la partie DBGT soit trop courte et synthétique à mon goût. Ce mode vous permet aussi de débloquer des artefacts et des nouveaux personnages.
Combat Ultime Z :
Ce mode vous permet de revivre des grandes batailles de la série ou de vous mesurer à des familles de combattants. Les combats ultimes n’ont pas beaucoup d’intérêt hormis la possibilité d’y débloquer les personnages inédits de la version Wii.
Tournoi:
Vous y affronterez vos amis et la console en plusieurs manches pour gagner des prix et déverrouiller des bonus. Ce mode est le plus convivial pour une partie entre amis.
Duel:
Le mode traditionnel d’affrontement vous permettra de faire des combats en équipe. Par exemple si vous prenez Sangoku et Vegeta dans la même équipe, vous pouvez réaliser une fusion en plein combat.
Entraînement:
Vous souhaitez maîtriser le Gameplay ? Comptez au minimum 1 heure pour dompter la bête.
Evolution Z:
Améliorez vos personnages avec des artefacts : c’est pratique pour jouer en mode « difficile ».
Boutique:
Achetez et vendez-y vos artefacts.
Données:
Ce mode permet de convertir vos persos en mot de passe et de les transmettre à vos amis.
Options:
Indispensable pour échanger ces affreuses voix américaines contre les voix jap : KAWWWWA.
Encyclopédie:
Vraiment pour les fans purs et durs, retrouvez-y toutes les fiches biographiques des persos de la série.

Vous pouvez réaliser une fusion ou une transformation pendant un combat.
Vous pouvez réaliser une fusion ou une transformation pendant un combat.

Le graphisme
D’un point de vue graphique, il n’y a pas grande différence entre les versions Wii et PS2. Les décors sont assez jolis et les personnages bien modelés, cet ensemble combiné à la vitesse de l’action vous donne l’impression de vous retrouver dans le dessin animé.
L’interface est plutôt simple. Vous avez donc une bonne partie de l’écran pour admirer le combat : il se compose :
- d’une carte en bas à droite qui peut être remplacée par une aide pour réaliser les Kikohas (super attaques),
- d’une jauge de vie,
- d’une jauge d’énergie,
- d’une jauge de puissance (essentiellement pour les transfos).
Le système de vue quant à lui est bien réalisé : vous voyez votre personnage de dos sur un coté de votre écran, ce qui vous laisse une bonne visibilité.
La vue change en fonction de l’action. Vous ne manquerez rien même si vous vous mesurez à un adversaire de la taille d’un immeuble. Vous avez aussi la possibilité de vous cacher derrière un élément du décor pour recharger votre énergie ou pour surprendre votre ennemi.
Vous vous retrouverez face à des ennemis gigantesques à qui vous ne ferez pas grand mal ^^.
Vous vous retrouverez face à des ennemis gigantesques à qui vous ne ferez pas grand mal ^^.

L’intérêt du Gameplay Wii :
Malgré une prise en main assez longue (1 heure minimum), j’ai été bluffé par le gameplay original découlant du couple Wiimote-Nunchuck. Les parades, les Kikohas et certains déplacements ne se font que par mouvements des manettes ce qui, pour moi, est nettement plus facile à réaliser que les traditionnels « Avant – Arrière –Quarre de rond + B ».
Deux points négatifs tout de même :
- Pour réaliser un Kikoha, seul l’enchaînement du Kamehameha fonctionne. Pour les autres, comme le célébrissime Bigbang attaque de Végéta, il vous suffit de pointer le curseur sur un coté de l’écran puis de le ramener au centre.
Nous sommes donc bien loin des chorégraphies promises par l’éditeur sur cette vidéo :

- Second point noir : conservez toujours votre curseur sur l’écran, sinon votre personnage se mettra en garde automatiquement.
Si vous n’êtes pas convaincu par la wiimote, il vous reste la manette standard dont les touches et les enchaînements sont détaillés dans le manuel et le menu pause (contrairement à se que disent certains sites spécialisés).
Les combats sont rapides, apprenez les esquives et les parades si vous voulez survivre.
Les combats sont rapides, apprenez les esquives et les parades si vous voulez survivre.

La conclusion de

Budokai Tenkaichi 2 est donc un Hit indispensable pour les fans de DBZ. Les graphismes et la jouabilité vous mettront dans l’ambiance du dessin animé. Le contenu, quant à lui, est gigantesque et très immersif.
Ma note frôlerait le 10 si la prise en main n’était pas si longue, ce qui vous interdit d’inviter un ami néophyte et de lui proposer une partie rapide.

Que faut-il en retenir ?

  • Les graphismes
  • Le contenu
  • Scénario et durée de vie
  • Jouabilité

Que faut-il oublier ?

  • L’histoire DBGT trop résumée
  • prise en main longue
  • pas les musiques de la version jap.

Acheter Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Dragon Ball

En savoir plus sur l'oeuvre Dragon Ball