75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Bienvenue à Gattaca
Bienvenue à Gattaca >

Critique du Film : Bienvenue à Gattaca

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 19 février 2006 à 0739

La génétique en question

La sélection génétique. A l'heure d'aujourd'hui, les groupes d'éthiques refusent toute manipulation génétiques des laboratoires français. Du moins dans une certaine mesure. Puisque l'on fait, dès la conception d'une enfant, des tests génétiques permettant de détecter certaines malformations génétiques. Dans un pourcentage de détection satisfaisant. Imaginons maintenant que le génôme humain soit décodé entièrement, que l'on puisse identifier les gènes de malformation optique (telle que la myopie), de la malformation cardiaque ou même (on peut rêver) du développement du cerveau de façon à améliorer de manière significative le QI. Imaginons que ce procédé soit utilisé partout. Qu'aurait on ? Des génies, des athlètes, tous performants, tous intelligents, mais peut-être moins humains puisque le hasard n'aurait plus lieu. On obtiendrait peut-être une société uniforme, moins diversifiée du coup. Et quelles seraient les chances pour un enfant né "naturellement" d'accéder à des postes à responsabilité ? C'est l'histoire de Vincent, dont le rêve est de partir dans l'espace, mais dont les compétences génétiques ne lui permettent pas d'avoir sa chance. Que lui reste-t-il comme solution ? Sa volonté énorme...
Jeu des acteurs. Décors. Dans un monde finalement ennuyeux où tout se joue dès la conception de la vie, Uma Thurman, Jude Law et Ethan Hawke tirent leur épingle du jeu, dans une composition lisse inhérente à leur rôle de gens (presque) parfaits. J'ai beaucoup aimé ces passages où la couleur sépia donnait un côté vieillot de cette société futuriste, notamment dans les passages où les personnages se livraient un peu plus, et dévoilaient leur côté vulnérable, en parfait contraste avec Gattaca, où la perfection était dans les décors épurés, les bureaux nickels et la lumière tamisée très apaisante, mais froide. Le souci du détail est très intéressant.
Mais ce film est aussi un rêve de gamin. Envers et contre tout, va t-il parvenir à réaliser son voeu le plus cher ? Ce film est un exemple de la volonté d'un homme, à force de travail, d'astuce et d'acharnement. Pourra il vraiment arriver au bout de ses rêves ? Film très optimiste, peut-être trop, bien que la fin le soit moins, j'ai beaucoup aimé cet aspect de l'histoire dans un futur très atténué du meilleur des mondes, mais aux perspectives aussi stupéfiantes.

La conclusion de

Un bon film pour un premier essai, il manquait tout de même un peu de rythme pour que je reste complètement dedans.

Acheter Bienvenue à Gattaca en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Bienvenue à Gattaca sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Gattaca

En savoir plus sur l'oeuvre Gattaca