75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Christine
Christine >

Critique du Roman : Christine

Avis critique rédigé par Ma2Max le mardi 19 juillet 2005 à 1345

N'achetez pas de Plymouth Fury!

L'histoire nous présente un jeune homme troublé, rejeté par les autres, "défouloir" de son école (ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Stephen King place un tel personnage dans ses intrigues). Ce jeune homme croisera au hasard une vieille voiture abandonnée, en ruine. Dès lors, sa vie basculera...
Stephen King rassemble ici plusieurs éléments faisant partie de la vie quotidienne des jeunes lycéens : la première voiture, les filles, les parents soucieux de leurs enfants s'apprêtant à entamer leurs études supérieures... On assiste peu à peu à la déchéance d'un jeune lycéen, Arnie, injustement le souffre-douleur de son école, dont l'esprit sera de plus en plus torturé par la voiture démoniaque. Celle-ci mettra tout en oeuvre pour se procurer Arnie à elle toute-seule, malgré les interventions de son meilleur ami et de sa petite amie.
Christine constitue évidemment le principal attrait de ce roman : cette voiture, ayant appartenu autrefois à un homme très mauvais à la morale douteuse, ne fera plus qu'une avec son ancien propriétaire, et tentera de la même manière d'"intégrer" le jeune Arnie.
On se laisse facilement entrainer dans cette sombre intrigue, ponctuée de suffisament d'action pour ne pas relâcher le livre en cours de route!

La conclusion de

Un roman agréable à lire, mettant en scène un personnage original : une voiture endiablée. L'histoire générale fera plaisir à tous les amateurs du King. A noter: l'adaptation télévisée de cette histoire varie plus ou moins par rapport au livre, surtout concernant les agissements de la voiture. Si vous avez apprécié le film, procurez-vous le roman!

Que faut-il en retenir ?

  • La voiture, "personnage" cruel et intéressant
  • Le déroulement de l'histoire, finement menée

Acheter Christine en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Christine sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Christine

  • Voir la critique de Christine : à lire à tombeaux ouverts
    90

    Christine - Critique du roman par David M.

    à lire à tombeaux ouverts : Si Christine n’est pas LE chef d’œuvre de King, ce roman est néanmoins excellent et occupe une place privilégiée dans le cœur des …

  • Voir la critique de Christine [1984] : Plymouth modèle 57, une fille du genre jalouse ?
    90

    Christine - Critique du film par Richard B.

    Plymouth modèle 57, une fille du genre jalouse ? : Christine était déjà une belle œuvre de Stephen King. Mais Carpenter fait très fort dans son adaptation : ce qui aurait put p…

  • Voir la critique de Christine : Une demi deception de la part de Carpenter
    70

    Christine - Critique du film par Nicolas L.

    Une demi deception de la part de Carpenter : Christine est une bonne série B horrifique, qui comprend d’excellents moments et des effets spéciaux étonnants. Il est cependant r…

  • Voir la critique de Christine : Même pas peur !
    70

    Christine - Avis sur le film par Christophe B.

    Même pas peur ! : Christine, intelligemment, met l'accent sur le transformation psychique d'un jeune homme de 17 ans. Arnie, un lycéen tête en l'air…

En savoir plus sur l'oeuvre Christine