75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
2046 >

Critique du Film : 2046

Avis critique rédigé par Gil P. le mardi 26 octobre 2004 à 05:05

Un film peut en cacher un autre


Un parterre de star chinoises pour une co-production sino-franco-allemande (avec une grosse présence d’Arte, décidément une chaîne de goût) , il ne faut rien moins que cela pour faire un film esthétiquement génial. Si le film rappelle In the Mood for Love (du même réalisateur), l’introduction de personages « en avance » sur le mode de vie de leur temps est très appréciable dans les nouveautés sentimentales que cela permet de montrer.
Le personnage principal est un journaliste / romancier, vivant au jour le jour avec une préférence pour le faste des jours de paie (amours tarifés en prime). Son interprétation par un Tony Leung au sommet de son art (vu cette été dans Infernal Affairs à voir absolument) est mis en scène dans des gros plans systématiques montrant l’intimité profonde d’une histoire souvent sans paroles. Si le sujet n’est presque pas fantastique (tout juste le personnage fait évoluer ses personnages un peu comme sa vie, à la recherche de quelque chose), la mise en abyme est, elle, une vraie force.
Les quelques effets spéciaux (extérieurs futuristes) sont réalisés en 3D par Duboi (France) et sont particulièrement jolis.
Le film pourrait être un court-métrage ou un film de 10 heures mais l’auteur trouve ici un équilibre entre longueurs (souvent reprochée au cinéma chinois) et densité, produisant une oeuvre à apprécier tout au long du film. Une fois le charme passé, le métrage ne reste cependant pas inoubliable car il s’agit ici principalement d’un film d’ambiance et non d’un film d’expression. Le point de vue en plus et c’était le chef d’oeuvre !

80

Un moment de cinéma, dans une magie réelle des petits moments de vie tournés de manière magistrale. Le film manque peut-être un peu de fond, mais le principal est là, on rêve pendant deux heures !

Critique de publiée le 26 octobre 2004.

Acheter 2046 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de 2046 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !