75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Une interview de Sylvie Denis et de Roland Wagner

Publié il y a 7 ans par Manu B.

Ils parlent d'Il est parmi nous dans le magazine La Spirale.

Sylvie Denis et Roland C. Wagnersont les traducteurs du roman de Norman Spinrad: Il est parmi nous. Ils reviennent sur leur travail et la place du texte dans l'oeuvre de l'auteur américain: 

Lors d'un récent échange d'emails, Roland me parlait d'Il est parmi nous comme d'un livre très important. Comment le situez-vous dans l'oeuvre de Norman Spinrad ?

Sylvie Denis : Il dit que c'est son meilleur livre et je ne suis pas loin de le croire. C'est en tout cas l'un des plus complexes et qui aborde une quantité ahurissante de thèmes. C'est un livre sur la science-fiction en tant que genre et que subculture, mais aussi un livre sur l'écriture tout court, sur l'avenir de l'humanité à un tournant de son histoire. Et c'est une comédie sur le thème du bouc émissaire, ce que je considère comme un exploit ! Pour les lecteurs français qui ont lu Bleue comme une orange, je pense que sa lecture sera un excellent moyen de rentrer dans la tête d'un auteur. On voit comment il en est arrivé aux idées développées dans Bleue comme une orange en suivant le parcours des personnages d'Il est parmi nous !

Roland C. Wagner : Pour l'instant, mais je suis encore sous l'influence de huit ou neuf mois de boulot intense, je pense que c'est son meilleur roman. Je veux dire, je suis bluffé. Vraiment. C'est son chef-d'œuvre au sens où c'est une clef de voûte, la réunion de tout un tas de pistes qu'il a développées dans des bouquins antérieurs. Il en a poussé certaines vraiment à bout, soit dit en passant. Et, rétrospectivement, je pense qu'on comprend mieux Bleu comme une orange, qui a été écrit après. Il est parmi nous, c'est l'exemple même du grand bouquin qui, peut-être en avance sur son temps, n'a pas trouvé d'éditeur en son temps. Du coup, il pesait sur les suivants, mais il manquait un maillon pour le lecteur assidu. Donc, c'est le chaînon manquant.

 La suite est ici: http://www.laspirale.org/texte.php?id=210

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »