75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

POLARIS JOUR 1 : PRESENTATION DE POLARIS

Publié il y a 8 ans par Vincent L.

Le jeu de rôle, son univers, son histoire…

Paru pour la première fois en 1997, Polaris, le jeu de rôle des profondeurs, fait son grand retour sur la scène rolistique française après quelques années d’absence. Cette troisième édition toute belle, toute neuve, éditée par Black Book Edition sort jeudi !
Pour débuter cette semaine Polaris, honneur aux non-initiés avec une présentation du jeu, de son histoire et de son background.

L’aventure Polaris commence en janvier 1997 lorsque la première édition est éditée chez Halloween Concept. Présenté comme un Star Wars sous marin, le jeu est accueilli froidement par la critique, qui s'en prend à la fois à son système de jeu compliqué et à la fadeur de son univers. Casus Belli écrivait à l’époque que «le texte ne parvient à aucun moment à susciter une quelconque poésie de la vie sous-marine, ou même simplement cette magie de l’imaginaire qui donne furieusement envie de jouer. Plates et scolaires, les explications se lisent sans déplaisir, mais sans plaisir non plus», avant de renchérir, un mois plus tard, en parlant de «manque de consistance du monde».
Le jeu parvint pourtant à trouver au moins une partie de son public car un an et demi plus tard, en octobre 1998, paraissait la seconde édition du jeu. Système de jeu éclairci et précisé, background étoffé, le jeu fut reçu de manière plus sympathique, mais les critiques ne furent pourtant pas dithyrambiques. C’est pourtant le début d’un beau petit succès pour Polaris qui, sans devenir un best-seller du jeu de rôle, va pourtant faire émerger une communauté de fans.

Polaris première, seconde et troisième édition
Polaris se déroule sur notre planète dans un futur lointain. Suite à des bouleversements climatiques majeurs, les glaces des pôles ont fondu et les océans sont montés, recouvrant une partie des terres émergées. L’air étant devenu irrespirable, les rayons du soleil nocifs et les pluies acides, l'humanité a dû, pour survivre, se réfugier sous les océans. C’est un mystérieux groupe appelé Généticiens qui a fourni aux hommes la technologie nécessaire pour vivre sous l’eau et créer des stations résistant à la pression des grandes profondeurs. En contrepartie, ces derniers ont régné en maîtres absolus sur ce monde sous-marin. Leur empire finit pourtant par s'effondrer, terrassé par une organisation appelée Alliance Azure.
Quand l’Empire des Généticiens fut vaincu, les océans devinrent le champ de bataille de multiples factions qui s’entre-déchiraient pour le pouvoir. De ce conflit destructeur sont nées six grandes nations. D'autres factions se sont également formées, créant ainsi une multitude d'états. Ainsi, cinq siècles plus tard, des milliers de communautés se sont établies sur les fonds marins. Après bien des guerres, la situation géopolitique s'est relativement stabilisée. Mais plusieurs problèmes apparaissent : les nations sont en constante opposition, la dégénérescence de l’humanité rend les hommes stériles, la production d'oxygène ou d'eau potable reste problématique, etc.
Bien sur il ne s’agit là qu’un résumé très simpliste de Polaris. Il faudrait des dizaines de pages pour tenter de décrire brièvement toutes les nations et organisations qui s’entrecroisent et les liens politiques – officiels et officieux – qui les relient. Si vous êtes curieux, je me contenterai simplement de vous conseiller de lire la preview du Dossier de personnage éditée par Black book Editions qui résume efficacement les tenants et aboutissants de cet univers.

Les illustrations de Joël Mouclier qui ont fortement influencé l’ambiance du jeu
Ce melting-pot est d’ailleurs l’une des grandes forces de Polaris. D’après Philippe Tessier, créateur du jeu, «cet univers […] permet de jouer aussi bien sur les terres ravagées de la surface que dans les plus profonds abysses des océans en passant par le monde souterrain ou l’espace. […] Ainsi, on va trouver des MJ qui supprimeront tous les éléments fantastiques pour développer un univers très noir et très réaliste, d’autres axeront au contraire leur campagne sur l’ambiance fantastique, en privilégiant le côté angoissant des stations sous-marines, d’autres encore opteront pour de la pure science-fiction».
Le jeu a connu un certain nombre de suppléments : Equinoxe, Ligue Rouge et Hégémonie décrivaient les nations, Pirates se centraient sur la description de l’organisation pirate, Mythes et Légendes des Profondeurs et Gaïa proposaient scénarios et campagnes, etc. Un background qui allaient en s’étoffant, certains auteurs venant épauler Philippe Tessier (à l’instar de Julien Blondel ou Benoit Attinost), rendant le jeu encore plus riche, mais les déboires financiers d’Halloween Concept mirent fin à l’aventure Polaris. Certains suppléments, notamment la très attendue République du Corail, restèrent dans les cartons à la grande déception des fans.
Philippe Tessier profita ensuite du média Internet pour proposer une troisième édition librement téléchargeable par les fans. S’associant à François Menneteau, il continua à faire vivre son jeu sur la Toile.
L’année dernière, Black Book Edition annonça qu’il allait reprendre en main le jeu et publier une troisième édition. Le projet annoncé était de reprendre le même background, mais cette fois de lui adjoindre un système de jeu plus simple que celui des éditions précédentes, très simulationiste et par ailleurs souvent critiqué.
Si Philippe Tessier est ainsi resté au commande de son jeu pour ce qui était du background, c’est Raphaël Bombayl qui a pris en main la conception du nouveau système de jeu. Le résultat arrive en magasin jeudi !

Visuel des couvertures issues du GROG
Parallèlement à la création et l’édition des suppléments, Philippe Tessier écrivit divers romans se déroulant dans l’univers de Polaris. La trilogie des Foudres de l’abîme, parue aux éditions Khom Heïdon, faisait ainsi évoluer la trame du jeu et changeait la donne géopolitique de l’univers. Intégrant dans ces évènements la quasi-totalité des factions importantes du monde, ces romans fournissaient la base accessible et indispensable à une parfaite découverte de l'univers.
Si Rédemption mettait en place une intrigue avec moins d’enjeux (mais donnant aux lecteurs les réponses à quelques grands secrets du jeu), il en était différemment de la tétralogie Projet : domination qui s’apprêtait à changer une nouvelle fois la trame de Polaris. Malheureusement, la faillite des éditions Onyx fit que Projet : domination s’arrêta à ses deux premiers tomes. La suite fut publiée sur la page Polaris du SDEN en téléchargement gratuit.
C’est ainsi que parallèlement à la sortie de cette troisième édition, les éditions Spirit of dreams ont entreprit de ressortir la trilogie des Foudres de l’abîme. Le premier tome, La directive Exeter devrait ainsi sortir très prochainement, pour accompagner la très attendue troisième édition.


Plus de renseignement sur Polaris :
La description allégée du monde éditée par Black book Editions
Le site officiel de Polaris (avec un forum plein de gens sympas dedans !)
La page Polaris chez Black Book Edition
La page internet de Spirit Of Dreams Edition sur La directive Exeter
La fiche SFU de Polaris

DEMAIN, RETROUVEZ L’INTERVIEW DE DAVID BURCKLE ET DAMIEN COLTICE DE BLACK BOOK EDITIONS...

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Aller plus que quelques jours avant la sortie!!! :D
    Goss, le 15 juillet 2008 14:00