75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Pulp Fever : c'est reparti

Publié il y a 1 mois par Vincent L.

Pulp Fever : c'est reparti : Avec plein de beaux projets dans la besace...

Avec plein de beaux projets dans la besace...

Il y a trois ans, nous vous annoncions que l'éditeur Pulp Fever (Dés de sang, Luchadores 1ère édition, Devâstra Réincarnation, Vampire City ou Space Adventure Cobra) fermait ses portes. On était un peu triste, mais pas vraiment non plus puisqu'on savait déjà que les têtes pensantes de Pulp Fever (Corinne Rambour et Laurent Rambour) allaient continuer leurs aventures ludiques sous un autre label : Game Fu (à la fois éditeur et boutique de jeu). Depuis, Game Fu a fait son petit bonhomme de chemin en proposant à son tour quelques jeux, dont les très réussis Wulin et One%, ou la nouvelle édition de Feng Shui (actuellement en production).

Et voilà que trois ans plus tard (cette année donc), Game Fu nous annonce la résurrection de Pulp Fever ! Il s'agit en fait d'une division des activités entre les deux entités : d'un côté, l'activité "boutique" et la gestion commerciale restera sous l'égide de Game Fu, de l'autre, le développement de nouveau jeu passera par le label Pulp Fever : « Pulp Fever est une EI [NDR : Entreprise Individuelle] de développement et d'édition en filiation avec la boutique Game Fu Bordeaux (raison sociale Game Fever depuis 2010). [...] Le périmètre de Pulp Fever se limite à la création et l'édition des jeux, pas leur commercialisation (exception faite d'éventuels financements participatifs pour réunir les fonds de production) ».

Et c'est une super bonne nouvelle ! Déjà rien que parce que le nom Pulp Fever est cool, mais en plus parce que les projets dévoilés font envie ! Il y a d'abord la nouvelle édition du jeu de rôle adapté de Cobra, en développement depuis un certain temps, mais également un jeu de carte inspiré de l'univers du jeu de rôle One% (2 Motor Club s'affrontent pour le contrôle des quartiers chauds d'une ville américaine). Et puis Pulp Fever a déjà teasé un potentiel retour de l'excellent Dés de sang. On n'a en revanche plus de nouvelles de la nouvelle version de Trauma...

Il y a également Kabbale, un jeu en développement depuis plusieurs années (on a déjà pu vous parler sous le nom d'Insane Kultists, qui devait à l'époque être un spin-off de l'excellent Dés de sang). Kaballe se déroule pendant les années folles et d'incarner des artistes et intellectuels déviants réunis en cellules secrètes (ou kabbales) pour vénérer l'Indicible (une appellation qui désigne un dieu impie et dépravé issu d’une mythologie connue ou imaginaire). Les joueurs y oeuvreront à la fin des temps, traquant livres occultes et œuvres décadentes pour y déceler des signes, des révélations, et surtout un savoir qui les aidera à siéger à la droite de l'entité vénérée, attendant patiemment l’avènement d’un Nouvel Ordre Cosmique.

Kabbale propose de choisir ou créer son dieu Indicible, qui conditionnera tout l'organisation occulte (les rites et invocations, savoirs interdits, sacrifices,...) et déterminera également la catégorie de stigmates dont les personnages seront affligés (des déformations physiques répugnantes, signes de leurs penchants déviants). Les joueurs administreront leur Kabbale, chaque membre occupant un grade et un poste précis qui sera susceptible d’évoluer en fonction de sa dévotion et de ses ambitions. « Des choix stratégiques cruciaux seront à prendre pour étendre votre contrôle sur différentes strates de la société, en prenant bien soin de rester dans l’ombre du commun des mortels. Mais prenez aussi garde à vos acolytes, ceux-ci, par convoitise, tiendront peut-être le poignard planté dans votre dos… ».

Le jeu s'appuiera sur un système dédié issu des mécaniques de Dés de sang : les tests d’action se basent principalement sur un dé à 100 faces nommé Dé Kabbale, un curseur commun à tous les joueurs qui mesure la solidité et l’efficacité de votre cellule, regroupant différents concepts tels que les contacts, les moyens, la discrétion, l’implantation et la confiance que vous porte l’Indicible. A chaque mauvais pas ou erreur qui mettrait en cause la Kaballe, le dé se dégrade, ce qui rend les actions plus compliquées. Pour réussir une action, les joueurs doivent obtenir un résultat inférieur ou égal à la valeur du Dé Kabbale.

L’atmosphère du jeu est annoncée comme glauque et fantasmagorique, à la croisée des visions cauchemardesques de William Burroughs, Howard Phillips Lovecraft, Clive Barker et Dario Argento. « Kabbale est avant tout un jeu d’horreur, d’enquêtes et de roleplay. Les mécaniques de jeu visent à soutenir un climat sous tension permanente, plus ou moins aigüe selon les situations ». Pulp Fever a déjà prévenu que le jeu s'adressait à des joueurs avertis et équilibrés. On sait déjà que jeu (conçu par Laurent Rambour) sera proposé en financement participatif, et sera édité au format 16x23 (250 pages).

Bref, tout cela annonce plein de bonnes choses ! Et on a hâte de voir arriver tous ces futurs jeux ! Restez branchés, on vous en reparle très bientôt !

Source : https://www.facebook.com/Pulp-Fever-391376461241953/

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »