75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Une deuxième édition pour le jeu de rôle Crimes

Publié il y a 2 ans par Vincent L.

Deux livrets déjà disponibles...

Crimes, le jeu de rôle de Yann Lefebvre qui propose d'interpréter des enquêteurs de la Belle Epoque mêlés à des affaires surnaturelles, se dirige doucement mais surement vers une deuxième édition. Et c'est une sacré bonne nouvelle ! Oui, on ne va pas le cacher, sur Scifi-Universe, on aime clairement ce style de jeux de rôle (il suffit d'aller jeter un coup d'oeil aux fiches de jeux comme L'appel de Cthulhu ou Maléfices pour s'en rendre compte, alors autant s'assumer...).

Du coup, cette nouvelle a été accueillie avec enthousiasme, et ce d'autant plus qu'en prélude à cela, Les Ecuries d'Augias viennent de sortir un Livret de Découverte présentant les thématiques du jeu (méthodes policières, équilibre psychologique, déchéances des hommes, etc.) ainsi les nouveautés de cette nouvelle édition (développement des styles d'enquête, renforcement des actions collectives, etc.).

Le tout est bien sur accompagné de contenu immédiatement utilisable, à savoir une version simplifiée des règles (passant en revue les épreuves, affrontements, déchaînements de passions, escalade vers la folie, etc.), un scénario inédit signé par Mahyar Shakeri qui amène des enquêteurs chevronnés sur la piste d’expériences médicales malsaines et dérangeantes, ainsi que cinq personnages prêts à jouer issus d’anciens suppléments.

Le Livret de Découverte est édité au format 16x24cm, couverture souple, 80 pages noir et blanc. Il est vendu 10€ et est disponible depuis mi-mars.

En parallèle de cette sortie, Les Ecuries d'Augias ont également publié un projet de longue date : La Chaux de Fond 1904. « Fruit d’une collaboration franco-suisse initiée par Lionel Jeannerat, il témoigne du travail mené par l’association Swiss Made Jdr pour concrétiser un projet ambitieux qui déborde de la simple publication papier. [...] il y a la volonté de promouvoir le jeu de rôle non plus seulement comme un simple jeu pour amateurs avertis, mais aussi comme moyen de découverte originale de la ville. Véritable innovation dans la façon de percevoir le jeu de rôle, La Chaux-de-Fonds 1904 a reçu le soutien de nombreux partenaires locaux : la Commission d’Animation et de gestion des Projets des Montagnes Neuchâteloises, la Ville de La Chaux-de-Fonds, la Bibliothèque de la ville, Ludesco, Di6dent, les Délices de Suzy ».

Le livre décrit donc le contexte historique de La Chaux-de-Fonds, la métropole horlogère suisse, dans cette année mouvementée de 1904 qui voit les fondements de sa concorde sociale vaciller. Il propose également un scénario complet mettant en scène une figure historique locale, le docteur Favre, aux prises avec de féroces détracteurs, sur fond de grève des ouvriers maçons.

La Chaux-de-Fonds 1904 est édité au format 16x24, couverture souple, 80 pages noir et blanc. Il est vendu 15€ (tirage limité à 500 exemplaires) et est également diponible depuis mi-mars.

Bref, pour une mise en bouche, reconnaissons que ces deux livrets ont de la gueule, tant par ce qu'ils proposent que dans l'ambition affichées par ces publications. Autant dire qu'on attend maintenant avec impatience la sortie du livre de base !

Crimes est un roman-jeu, un concept novateur où le lecteur suit les aventures d'une jeune recrue à la recherche d'un collègue disparu et s'immerge des règles et du contexte simultanément. La démarche ne manque pas d'intérêt, surtout que l'auteur impose une écriture riche, légèrement ampoulée mais pas rébarbative. Les règles privilégient l'ambiance, les atmosphères inquiétantes, et la fascination de l'humain pour les maladies mentales. Ou s'arrête le réel, où commence la folie ? S'il demande des joueurs et des meneurs expérimentés, Crimes impose une vision différente de la Belle Époque et tient la dragée haute à ses deux prétendants directs, Maléfices et Cthulhu by Gaslight. Presque un crime passionnel ! (Lire la critique de la première édition)

Source : Communiqué de presse

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »