75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Dylan Dog arrive en France

Publié il y a 4 ans par Richard B.

Le film de Kevin Munroe en Direct-to-DVD pour juillet

Le film de Kevin Munroe, Dylan Dog: Dead of Night, après être resté plus de deux ans dans les placards, arrive en Direct-to-Vidéo le 18 juillet 2012 chez Condor Entertainment. Le film sera proposé avec une piste  française et anglaise 5.1, des Sous-titres : français et dans un format : 2.35 - 16/9ème compatible 4/3. Il sortira dans une édition simple DVD et Blu-ray, mais aussi dans une édition  ultimate qui contiendra le DVD, le BLU-RAY, une copie digitale ainsi que trois artwork du comics.

QUI EST DYLAN DOG ?
Dylan Dog est un ancien policier, tombé dans l’alcool, qui décide d’enquêter seul sur les affaires dont personne ne veut, surtout si celles-ci sont liées au paranormal. En effet, Dylan Dog possède un « cinquième sens et demi » qui lui permet de voir lorsque le paranormal se mêle à la vie réelle. Gardien des forces obscures, Dylan Dog veille à maintenir l’équilibre entre les différentes communautés. Vêtu de sa chemise rouge et de sa veste noire, il combat loups-garous, vampires, fantômes et autres créatures malfaisantes. Il est célibataire, n'a pas de petite amie mais a de nombreuses aventures avec ses clientes. Il n'aime pas l'avion, lui préférant largement sa Coccinelle blanche. Il occupe ses loisirs à jouer de la clarinette, avec un manque certain de talent.

LES ORIGINES...
Le fumetti est le nom donné en Italie à la bande dessinée. Ce nom signifie « petite fumée » et fait référence à la forme que prennent les bulles qui permettent de faire parler les personnages. La bande dessinée italienne se met en place durant la dictature de Mussolini, suite à l’interdiction de publication des bandes dessinées américaines. Parmi les personnages de fumetti les plus connus, on retrouve : Tex Willer, Diabolik, Blek le roc, Zagor, Capt’ain Swing ou Pépito. Dylan Dog voit lui le jour en 1986 et vient de l’imagination de son auteur Tiziano Sclavi. Pour la maison d’édition milanaise Sergio Bonelli Editore, il s’agit de sa première série horror publié. Le succès est au rendez-vous, aussi bien critique que public. Chaque mois, un million de lecteurs suivent les aventures de l’ex-policier. L’éditeur Dark Horse Comics sort sept volumes des aventures Dylan Dog, six en 1999 et le dernier en 2002, ce qui permet d’étendre sa popularité aux États-Unis.

L'HISTOIRE :
La Nouvelle Orléans abrite un secret: la ville est aux mains de communautés de monstres qui vivent cachés parmi nous. Loups Garous, Vampires, Zombies partagent clandestinement notre quotidien. Vêtu de sa mythique chemise rouge, et armé de son arsenal à balles d’argent, Dylan Dog est le gardien de ces forces obscures et veille à maintenir l’équilibre entre les communautés. Jusqu’au jour où une série de meurtres ensanglante la ville et menace de déclencher une guerre des monstres...

Diaporama photo : Dylan Dog : Dead of Night [2012]

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Ouai, vu et déçu. On est à des milliers de kilomètres de ce qui fait l'essence de Dylan Dog.
    Déplacer le contexte de Londres à la Nouvelle Orléans, pourquoi pas. Je suppose que Kevin Monroe s'est dit que ça faisait plus mieux magie noire façon « Angel Heart ». Bha c'est manqué.
    Troquer Groucho Marx par un assistant zombie pour cause de droits d'auteur trop élevé, pourquoi pas non plus (mais c'est dommage).
    Mais simplifier l'horreur contenu dans les quelques 300 numéros à des vampires, des loup-garous et des zombies, vraiment ? Mêmes Buffy est plus inspirée, c'est décevant.
    Un peu comme si on faisait un remake de « 20 000 lieux sous les mers » sans Nautilus et dans le lac d'Annecy puis qu'on appelait ça « Cthulhu of the dead » ! On comprend pas bien l’intérêt.
    cob, le 11 juin 2012 15:25
  • Aux vues de la bande annonce, on sent immédiatement le sacrilège...Dylan Dog est au départ un cocktail délicieux d'humour blafard, de réel effroi, de gore, entre dérision salutaire et noirceur oppressante, le tout servi par une avalanche d'hommages aux chefs d’œuvre de l'histoire du cinéma, bref, une merveille. Donc, rien à voir avec ce déchet commercial. Je n'ai pas vu le film, et je rappelle que je ne fais que me baser sur la seule bande annonce. Mais quand on voit ce que Ridley Scott fait lui-même de son propre recyclage...Je pense qu'un jour, les gens finiront par ne plus aller au cinéma à cause de toute cette lessive. Que le cul leur pèle à Hollywood!
    CHFAB, le 13 juin 2012 22:12
  • De loin comme de près le meileure film que j'ai vu, l'acteur à était très bien choisi.
    Axelle, le 1er août 2012 21:07