75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Perdido Street Station, Tome 1 [2003]
Staff (2)90
Membres (2)80
Impatience Bientôt

Nouvelle- Crobuzon, une métropole tentaculaire, polluée, démentielle, au cœur d'un monde insensé. Humains et hybrides mécaniques y côtoient les créatures les plus exotiques à l'ombre des cheminées d'usine, des fabriques et des fonderies. Depuis plus de mille ans, le Parlement et son impitoyable milice règnent sur une population de travailleurs et d'artistes, d'espions, de magiciens, de dealers et de prostituées. Mais soudain un étranger, un homme-oiseau, arrive en ville avec une bourse pleine d'or et un rêve semble-t-il inaccessible : celui de retrouver ses ailes... Alors que la pire des abominations, des êtres qui manipulent l'inconscient, est lâchée sur Nouvelle-Crobuzon. Entre Fantasy et Science-fiction, un roman-univers qui bouscule tout sur son passage, une fresque unique déjà couronnée par le Prix Arthur C. Clarke et le British Fantasy Award

Casting de Perdido Street Station, Tome 1

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Editions de Perdido Street Station, Tome 1

Acheter Perdido Street Station, Tome 1 en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (2)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 70
    Rien n'est tout blanc ou tout noir...

    China Mieville nous plonge dans Nouvelle-Crobuzon et c'est vraiment délectant.

    Ce premier tome et sa suite ne font qu'un. Ce premier tome est la mise en place de l'intrigue du tome 2.

    Ce qui est étrange est que l'on démarre sur une intrigue qui sera abandonné dans le deuxième tome... étonnant. On apprécie l'inventivité de l'auteur. Il n'épargne aucun de ses personnages, on n'y est peu habitué.

    Est-ce que j'ai aimé? Je suis mitigé. J'ai eu du mal à aller jusqu'au bout d'une traite, mais c'est un livre dont on se souvient.
    YL
    le 2 mars 2009 13h37
  • 90
    Genial! Je crois que c'est le mot.

    Ce premier tome nous propulse dans Nouvelle Crobuzon. Chine Mieville y crée un monde complexe, teinté de technologies décalées, de magie (thaumaturgie plus exactement), de personnages très complets. Le deuxième tome voit le dénouement, qui ne peut laisser indifférent. On s'en souvient longtemps apres.

    Je le conseille à ceux qui recherchent un monde original et deroutant, et en particulier aux amateurs de monde à la Enki Bilal. On se plait à imaginer que l'univers de China Mieville peut s'enrichir à l'infini.

    Autrement dit, c'est un roman à ne pas rater.
    Nikko
    le 5 août 2009 11h29

Autres romans de la même oeuvre Perdido Street Station

Informations complémentaires sur Perdido Street Station, Tome 1

  • Titre (France) : Perdido Street Station, Tome 1
  • Titre (Royaume-Uni) : Perdido Street Station