75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les Hérauts de Valdemar : Les Flèches de la Reine #1 [2001]
Staff (1)60
Membres (1)70
Impatience Bientôt

Une petite fille dans une forêt profonde, montée sur un cheval blanc magique. Talia a treize ans lorsqu'elle s'enfuit de la ferme où elle est née. Projetée dans un monde qui n'est pas le sien, la cour de Valdemar et l'école des Hérauts, elle doit y être plus qu'une simple élève à la découverte de ses talents surnaturels. Car elle est appelée à devenir Le Héraut de la Reine, son amie, sa sœur, sa gardienne, sa conseillère. Elle doit dès le début tenter de se rapprocher de la princesse héritière, Elspeth, petit monstre insupportable et imbu de sa personne, soumise à des influences néfastes au royaume. Et cette démarche lui vaut des ennemis mystérieux, anonymes mais tout-puissants : on la persécute, on tente de lui faire peur et de la rendre folle, on cherche à la tuer. Elle doit se battre et vaincre ou mourir.

Date de sortie en France : 19 octobre 2001 ► 2 autres dates
Titre Original : Arrows of the Queen
Oeuvre : Valdemar
Cycle : Les Hérauts de Valdemar| Volume 1
Thèmes abordés: Héroïc-Fantasy

Critiques du staff de Les Flèches de la Reine

Casting de Les Flèches de la Reine

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Editions de Les Flèches de la Reine

Acheter Les Flèches de la Reine en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (1)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 70
    Loin des récits aventureux aux consonances dramatiques, le roman narre l’apprentissage de Talia au fil du temps, ses contacts avec autrui, ses cours, ses difficultés, son avancée dans la vie et son évolution psychologique. Après la disparition de la Magie véritable, les Hérauts se sont organisés autrement et il est assez intéressant de noter ces changements, bien que globalement, Valdemar soit un royaume évoluant assez peu (sans doute parce que le système se suffit avec tant d’efficacité qu’un changement radical n’est guère nécessaire).
    Talia a la surprise de découvrir un royaume où règne l’égalité : égalité entre l’homme et la femme, égalité entre le serviteur et le Héraut, égalité entre le fils de duc et l’ancien mendiant. Outre ce choc des cultures, son Don l’entraîne rapidement vers de multiples rencontres et l’amène à côtoyer des personnes bien différentes les unes des autres. On y retrouve toutefois la tendance de Mercedes Lackey au manichéisme, les « méchants » se trouvant cette fois représentés par des élèves Bleus dont les pères auraient tout intérêt à ne pas voir Elspeth succéder à sa mère… mais tout cela fait partie du complot ourdi bien des années auparavant, et donc l’intrigue tient debout.
    On peut relever une autre caractéristique de l’auteur qui peut se révéler perturbante : une tendance à sauter d’un point de vue à un autre sans transition ; les gens très attachés à un unique point de vue en seront peut-être perturbés, pour ma part ce n’est pas le cas puisque je déteste être bloquée sur une unique opinion.
    L’écriture n’est pas non plus exemplaire partout, en tout cas dans la traduction française : trop de participes présents, notamment, et des tournures pas toujours bien rendues.
    Mais dans l’ensemble, encore un roman charmant, qui construit son propre univers et le développe au fil des ans…
    sherrynromans.sky
    le 15 janvier 2008 21h56

Informations complémentaires sur Les Flèches de la Reine

  • Titre (France) : Les Flèches de la Reine
  • Titre (Etats-Unis d'Amérique) : Arrows of the Queen