75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Chronique du tueur de Roi : Le Nom du vent #1 [2009]
Staff (1)85
Membres (4)77
Impatience Bientôt

J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi des pistes au clair de lune que personne n’ose évoquer durant le jour. J’ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.J’ai été exclu de l’Université à un âge où l’on est encore trop jeune pour y entrer. J’y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent. Mon nom est Kvothe. Vous avez dû entendre parler de moi.
Son enfance dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d’audace, dans une prestigieuse école de magie où l’attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets… Découvrez l’extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d’exception, infâme assassin. Découvrez la vérité qui a créé la légende.

Date de sortie en France : 23 avril 2009
Titre Original : The Name of Wind
Oeuvre : Chronique du tueur de Roi
Thèmes abordés: Héroïc-Fantasy

Critiques du staff de Le Nom du vent

Casting de Le Nom du vent

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Editions de Le Nom du vent

Acheter Le Nom du vent en un clic

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (4)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 90
    Cela faisait un moment que je n’avais pas lu un roman… je veux dire, lire avec impatience de retourner au plus vite entre ses pages et appréhension d’en voir arriver la fin.
    Comme tout bon début, on ne comprend rien jusqu’au moment où tout nous est raconté du début… et oui la vie de Kvothe est exceptionnel, mais d’une belle manière, d’une manière légère et humaine, avec des défauts vraisemblable (oubliez les héros romanesque taillé dans le marbre à la Jules Verne…). Ici nous avons un être humain avec ses secrets, ses obsessions, son orgueil… sa jeunesse.
    Une jeunesse plus remplit que bien nombre de vies, et des mystères prenants, des réponses amenant plus de questions… et une cohérence palpable : une addiction assuré.
    Au-delà de l’intrique et des protagonistes principales, l’auteur a évidemment travaillé l’arrière plan de façon approfondi.
    Primo : Un univers établi linguistiquement, historiquement, culturellement et religieusement.
    Deuxio : Des personnages secondaires bien construit sans exception (dont on peut ressentir leur propre histoire comme une ombre)
    Tercio : Une écriture se permettant des allusions charnelle réaliste ou des digressions plaisante sur l’histoire d’un instrument musique, le souvenir d’une représentation, une guerre de bibliothécaire ou le fonctionnement même de la magie.
    Le Héros est assis à côté de vous et vous raconte une histoire.
    PS : prenez garde l’attente des suites va être un supplice
    djdj
    le 4 juin 2009 23h57
  • 100
    Présenté par son éditeur comme Le livre de l'année, on pouvait être curieux. Après un départ assez classique en présentant le héros à la retraite, l'histoire démarre réellement quand il commence son récit.
    Et à partir de là, la magie opère d'un seul coup, outre un héros totalement charismatique qui nous change des boulets actuels du genre héros malgré eux. Ici Kvothe, est doué, extrêmement doué et rusé, il le sait, et le fait savoir, un peu trop parfois d'ailleurs.
    Outre le héros, les personnages secondaires sont tout aussi travaillés et l'histoire s'avère sans temps morts sans pour autant survoler le moindre passage.
    L'auteur nous offre également un écriture classieuse sans être pompeuse, le tout se lit facilement avec un très grand plaisir. L'auteur arrivant même à nous remplir d'émotions sur certains passages notamment celui où Kvothe tente d'obtenir une récompense en jouant du luth dans une auberge.
    En conclusion c'est réellement un sans faute pour Patrick Rothfuss qui vient sans aucun doute possible de signer une réelle référence de la fantasy.
    Sanlioc
    le 1er septembre 2009 20h55
  • 20
    Bonjour

    Très triste et déçu de ce roman. Belle reliure en cuir certes, mais il n'a vraiment que ça. Aucune origanilité, style littéraire sans aucune saveur. C'est plat et sans surprise. Une suite de banalités affligeantes. Ca avance à la vitesse d'un escargot. Pas de souffle épique, pas d'aventures extraordinaires, des personnages neutres et plats... Je regrette maintenant d'avoir balancé 30 euros là dedans. Ne m'a pas du tout emporté ni fait révé comme ont pu le faire le livre des mots de JV Jones ou l'arcane des épées de tad Williams par exemple... Un conseil : évitez ce roman qui endort plus qu'autre chose. 700 pages soporifiques. Je n'en retiens strictement rien, si ce n'est que Bragelonne m'avait jusqu'alors habitué à largement mieux. Mais ce n'est que mon avis

    @+
    Cavo71
    le 16 novembre 2009 16h10
  • 100
    Je suis assez estomaqué par la critique précédente.
    Certes le déroulement est loin d'un Gemmel (qui soit dit en passant ne brille pas selon moi quand à la qualité de sa plume..), on est loin du héros sans reproche qui va se battre à 1 contre 10000 et qui gagne (un Gemmel quoi :p)... Va mater 300 à la TV si tu veux de l'action sans scénario...
    Mais je trouve qu'on ressent bien le travail de l'auteur à trouver le juste mot, qui a su élaborer une histoire intéressante, ou l'on ne s’ennuie pas malgré les lenteurs qui ne provoque pas l'ennuie mais au contraire qui augmente la richesse de l'histoire et des personnages.
    Je suis vraiment surpris du commentaire du staff, car j'ai lu peu de livres de fantasy aussi bien écrits et j'en ai lu...(d'un autre coté ya des gens qui aime Googkind...)
    chihuahua
    le 19 mars 2011 20h02

Autres romans de la même oeuvre Chronique du tueur de Roi

Informations complémentaires sur Le Nom du vent

  • Titre (France) : Le Nom du vent
  • Titre (Etats-Unis d'Amérique) : The Name of Wind