75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Batman, le justicier de Gotham > Les années 50 :

Création du comics « code »

Les années 50 signifie l’après-guerre, les Etats-Unis sont puissants, et l’économie et les créations diverses explosent. Place aux gadgets, et Batman n’y échappera pas. Batavion, Batbateau, ou tout autre objet estampillé « Bat » font leur apparition, et les ennemis ne sont pas en reste puisque le Jocker possède sa Jocker mobile, Catwoman son catplane et le Pingouin son Pinboat. Les années 50 voient aussi pointer la première femme justicière dans la ville de Gotham Elle se nomme Kathy Kane, alias Batwoman (Detective Comics 233).

Le monde se doit beau et uni grâce au pays de l’oncle Sam. Du coup, il n'était pas rare de voir des justiciers équivalents faire leurs apparitions, comme dans le Detective Comics 215 (janvier 1955) où l’homme chauve-souris découvre le « Club of Heroes » : des alter-ego masqués qui agissent à travers le monde. Le plus intéressant à retenir pendant cette décennie sera la première aventure conjointe de Batman et Superman dans le n°71 de "World's Finest Comics".

Mais surtout, c’est durant les années 50 qu’un psychiatre du nom de docteur Frederic Werthman attaque le monde du comics et décrit la violence du média, voyant en la bande dessinée les débuts de la délinquance pour les jeunes. Tout cela va mener le Sénat américain à réfléchir et à créer le tristement célèbre Comics Code Authority. Toutes les publications doivent désormais passer par la censure, et tout se révèle réglementé, du costume du héros jusqu’aux idées et valeurs sociales que celui-ci doit véhiculer. (Pour exemple, le comics Compte de la Crypte fut empêché de publication). Batman n’échappera pas au Comics Code. Fini les univers urbains et réalistes, désormais Batman s’inscrit dans la Science-Fiction, il affrontera des robots, des extra-terrestres ou des monstres de tous genres. Même le bat-chien fera son apparition dans les années 50. Autant dire que Batman fut du grand n’importe quoi pendant toute cette période.