Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Nous ne sommes pas seuls > A l’écoute des étoiles

Introduction

Quelques dizaine de laboratoires d’observation de l’Espace existent sur Terre. Ils scrutent l’Espace à la recherche de signaux synchronisés prouvant une émission provenant d’une intelligence extraterrestre. C’est le programme SETI : Search for Extraterrestrial Intelligence (Recherche d’une intelligence extraterrestre). L’espace étant immense et le temps de traitement des signaux considérable, une idée est née en 1996 dans les locaux de l’Université de Berkeley, Californie : le programme SETI@Home.

SETI@Home

L’idée vient d’une constatation simple : les ordinateurs reliés à l’Internet ne fonctionnent pas à leur pleine puissance 24h/24. Pourquoi laisser un ordinateur allumé à ne rien faire alors qu’avec un simple économiseur d’écran, n’importe qui pourrait se rendre utile et participer dans le même temps à la plus fabuleuse des quêtes : celle de la recherche d’une vie intelligente dans le cosmos.
Le programme de téléchargement et d’analyse se met en route lorsque vous n’utilisez pas la pleine puissance de vos ordinateur. C’est donc un programme transparent et ne ralentit pas les performances de votre machine. Le programme s’occupe de télécharger une toute petite partie des signaux recueillis par les paraboles à l’écoute des étoiles, le décode, l’analyse et renvoie les résultats sur le serveur de données de l’Université.
Un site web dédié permet de voir les statistiques des résultats obtenus par tout ces calculs : temps de calcul global, résultats significatifs, moyenne du temps nécessaire pour calculer un « bloc ». Tout est fait pour vous fournir un maximum de renseignements et même pour vous fournir un outil ludique car vous pouvez créer un groupe d’utilisateur qui peut se mesurer à d’autres groupes (ce qui permet aux organisateurs de pousser les gens à en parler et à recruter des amis).

Programmes de calcul partagé

D’autres programmes d’analyse distribuée existent comme le PiHex pour calculer le plus grand nombre de décimales à Pi, GIMPS pour déterminer des suites de nombres premiers, le Décrypthon qui permit d’établir la carte du génome humain ou d’autre, plus contestables, comme celui qui consiste à utiliser les possibilités d’un vaste réseau de petits ordinateurs pour casser des algorithmes de cryptage comme les clés RSA utilisées par les connexions sécurisées sur Internet.

La découverte

Si nous découvrons des signaux émis par un engin ou une planète qui peuvent concorder avec la trace d’une vie intelligente extraterrestre, il faudra encore franchir un autre cap : le voyage jusqu’à la source du signal.