Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Nous ne sommes pas seuls > Le voyage spatial

Introduction

Une des raisons pour lesquelles nous n’avons encore réussit à trouver aucune forme de Vie extraterrestre est l’énorme distance qui sépare les différents éléments de l’Univers.

La vitesse de déplacement

La plus grande vitesse possible dans l’Espace est la vitesse de la lumière (300 000 Km/s). La théorie de la relativité d’Einstein (E=mc²) nous apprends que pour atteindre cette vitesse, il nous faut posséder une masse nulle (à l’image des photons qui atteignent cette vitesse), ce qui est déjà quasiment impossible. Même à cette vitesse, il faut :  8mn pour aller de la Terre au Soleil  XX heures pour sortir du système solaire  XX Mois pour atteindre le système solaire le plus proche  XX années pour sortir de notre galaxie

Le carburant

Suivant le type de déplacement utilisé, on doit utiliser un carburant adapté.
Le moteur à combustion La technologie actuelle ne permet le déplacement que par le biais d’un moteur à combustion qui nécessite de créer des explosion et donc d’utiliser l’Oxygène comme combustible. Il n’est pas possible d’emporter de l’oxygène pour plusieurs années de combustion intense, ilfaut donc trouver d’autres moyens
La gravité des planètes L’espace offrant une faible résistance au déplacement, une autre méthode que la combustion est envisageable : l’utilisation de la force de gravité des planète pour prendre de la vitesse grâce à un calcul de trajectoire judicieux. Inconvénients : Cette méthode ne fonctionne qu’à l’intérieur d’un système solaire. Lorsque vous vous déplacez entre les systèmes, il n’y a plus aucune planète pour augmenter votre vitesse et vous propulser plus loin Cette méthode à une limite tant au niveau du poids et de la taille de l’engin propulsable qu’au niveau de la vitesse qu’on peut atteindre.
L’anti-matière Autre moyen de palier au manque de combustible : l’anti-matière. La création d’une minuscule particule d’anti-matière et sa rencontre avec une particule de matière provoque un dégagement d’énergie immense qui permettrait de propulser un engin spatial. Si on part du principe que l’engin est capable de produire cette antimatière, le problème du carburant est alors résolu.

Le temps du voyage

Voyage en caisson cryogénique Le temps étant l’obstacle majeur, une solution peut être envisagée pour contrer le vieillissement de l’équipage : La cryogénisation. Bien sur, cela ne permet pas des voyages très rapides, il faut les envisager en terme d’années, mais c’est un problème plus facile à résoudre que le voyage à des vitesses proches de la lumière. La cryogénisation se sert du froid intense pour geler votre organisme tout en le maintenant en vie. Avec un système de biométrie vérifiant la bonne marche du caisson et un système de pilotage automatique, il peut être assez simple d’embarquer un équipage dans ce genre de vaisseau pour un long voyage d’exploration. Par contre, si un problème survient en cours de route, il se peut que l’équipage se retrouve loin de toute planète et donc perdu dans l’Espace.
Quelques Exemples :AlienPitch Black  Perdus dans l’Espace
Voyage dans un vaisseau monde L’alternative à la cryogénisation est le voyage dans un vaisseau monde. Autonome et suffisamment peuplé, le vaisseau monde est comme une mini-Terre, capable de se suffire à lui-même. Le gens vivent normalement et sont occupés à des tâches utiles pour la bonne marche du vaisseau. Le vaisseau possède suffisamment de ressources et surtout un système puissant de recyclage et de vie en autarcie. Un système de gravité artificielle doit aussi être opérationnel ainsi qu’une propulsion et un système d’énergie inépuisable (ou presque). Le carburant devant servir pendant des dizaines d’années, il est impossible de l’embarquer à bord et devra donc être tiré des faibles ressources que propose l’Espace : l’hydrogène.

Autres théories pour le voyage spatial

D’autre théories non encore testées permettent d’envisager le voyage spatial autrement.
Les trou noirs Certains scientifiques pensent que les trou noirs peuvent être des portes vers d’autres points de l’espace. D’autres pensent qu’ils ouvrent le chemin d’une autre dimension aux propriétés différentes qui pourrait, dans le meilleur des cas, abolir le temps et donc permettre un voyage instantané vers un autre point de l’espace où se trouverait un autre trou noir.
Quelques exemples :Event Horizon
Les trou noirs peuvent produire d’autres effets comme l’avancée dans le temps.
Quelques exemples :  Buck Rogers  La planète des Singes
L’Hyperespace Cette théorie rejoint celle de l’hyperespace, sorte de dimension où le temps est raccourci et qui permet de voyager plus vite que la lumière. Il nous suffirait de savoir comment ouvrir la porte de cette autre dimension et savoir comment en ressortir. Pas mal de scénarii de SF utilisent ce thème sous différentes formes pour permettre le voyage entre les planètes.
Voyage en HyperespaceStar WarsStar Trek
Voyage à travers des portes fixes donnant directement à un autre endroit de l’Univers via l’Hyperespace :StargateBabylon 5