Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la série télé : Space Force [2020], par Bénédicte C

Avis critique rédigé par Bénédicte C le samedi 13 juin 2020 à 14h00

Vers l'infini et au-delà

Disponible depuis le 29 mai 2020 sur Netflix, Space Force est une série crée par Greg Daniels (The Office) et Steve Carell (l’acteur emblématique de la même série, et acteur principal de Space Force). Tournée vers l’espace et sa colonisation mais aussi sur les incompréhensions entre scientifiques et militaires, la vie complexe d’un général haut gradé dont la famille par en lambeau, Space Force se veut une série humoristique, tournée vers l’absurde.

Casting quatre étoiles

Juin 2018 : le président des Etats-Unis annonce la création de la 6è Division des forces armées américaines, celle de l’espace. L’objectif est de défendre l’espace des attaques, d’assurer la suprématie des USA sur l’espace intersidéral et surtout d’arriver à coloniser la Lune rapidement.

Tel est le point de départ d’un désastre annoncé, aussi bien pour les forces armées que scientifiques, aussi bien sur le plan patriotique que familial. La série joue d’abord sur la surprise des spectateurs : le casting cinq étoiles se dévoile petit à petit, notamment avec l’apparition dans l’un des rôles titres d’un John Malkovich pince sans rire et délicieux. Le duo entre lui et Steve Carell, coincé dans son uniforme, réfractaire au changement et adepte du « envoyons une bombe » comme réponse à de nombreux problèmes, marche très bien. Les opposés s’attirent et s’en mettent joyeusement plein la tête. On retrouve dans le scientifique la force rationnelle et potentiellement la voix de la raison… parfois. Mais tout tourne rapidement à la caricature, le parfait exemple est Ben Schwartz (dont la voix a été celle de Sonic dans la VO du film de 2020) en responsable des relations presses et community manager complètement déjanté. Autre surprise du casting, la présence de Lisa Kudrow (Phoebe dans Friends) en discrète femme du général Naird. On regrettera d’ailleurs sa faible présence à l’écran, malgré un personnage apparemment profond et plein de contradictions, notamment dans ses choix de vie (on vous laisse la surprise).

 Vers l’infini et au-delà !

Que dire de la série ? Les situations s’enchainent, poussent le spectateur dans ses retranchements à base de « ils ne vont pas oser ? ». Globalement, l’absurdité des situations et surtout des solutions proposées s’apparentent à une forme de critiques sociétales de la gestion des forces américaines. Cependant, on en oublie vite ce propos pour plonger dans des abîmes de désarrois. Les fans de The Office pourront retrouver un peu de ce ton qui a fait le succès de la série. Pourtant, à part quelques moments de grâce et des rebondissements de fin d’épisodes plutôt bien trouvés dans sa première moitié, l’ensemble manque de tenue. On finit rapidement par tourner en rond, le personnage du général Naird n’évoluant véritablement que dans les dernières minutes de la saison 1. Les épisodes courts (30 minutes sans le générique) donnent l’impression d’une succession de sketchs parfois un peu bancals. C’est principalement les performances des acteurs, John Malkovich en tête, qui tiennent la série et permettent aux spectateurs d’avoir envie d’en savoir plus. Mais aussi une photographie impeccable qui offre des plans magnifiques et bien tenus dans les moindres détails. Il faudra connaître un minimum (voire un peu plus) le paysage politique américain pour vraiment apprécier certaines situations, ou le sous-propos qui pourrait sous-tendre la série.

La conclusion de à propos de la Série Télé : Space Force [2020]

Auteur Bénédicte C
60

Le casting ne fait pas tout et malgré la présence de grands acteurs et de bonnes alchimies entre eux, la série pâtie de son côté absurde/satirique pour quiconque ne connait pas vraiment le contexte politique américain. On ricane plus qu’on rigole aux situations de ce « pauvre » général Naird et finalement, la série peine à vraiment démarrer et à convaincre.

On a aimé

  • Le casting (dont John Malkovitch) absolument parfait
  • Un côté absurde savoureux
  • Une photographie impeccable

On a moins bien aimé

  • Une grosse inégalité de qualité sur l'ensemble de la saison
  • Des personnages caricaturaux manquant de profondeur (sauf certains secondaires)
  • Un côté "on adore ou on déteste" sans demi-mesure

Acheter la Série Télé Space Force [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Space Force [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter