75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Go Home [2019], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le mercredi 17 avril 2019 à 12h00

Italian History Z...

Critique après la projection du film lors de l'édition 2019 du BIFFF.

Nouveau film de zombies de cette cuvée 2019 du BIFFF. Cette fois, on part en Italie avec Go Home, qui bénéficie d'un concept somme toute très intéressant : un jeune néo-nazi est contraint à se retrancher dans un camp de migrants pour échapper à une horde de morts-vivants. Que voilà un pitch intéressant qui semble retourner aux racines du film de zombies, quand ces créatures d'outre-tombe n'étaient qu'un prétexte à dénoncer certaines dérives de nos sociétés. Il est vrai que si les morts-vivants pullulent au cinéma et à la télévision (entre autres), il font désormais bien attention de rester politiquement corrects pour ne froisser personne. Du coup, sur le papier, Go Home faisait envie.

Malheureusement, dans les faits, Go Home s'avère très mauvais. Le pitch de départ n'est jamais vraiment traité, la cohabitation entre les migrants et le néo-nazi se passant somme toute plutôt bien. On n'y parle jamais politique, les problématiques xénophobes étant écartées dès l'arrivée des zombies. On ne saura donc jamais rien sur ces personnages ou sur ce qui les a amené là. Le camp de migrants se résume quant à lui à deux pièces et trois couloirs utilisés tant bien que mal. Comment ? Les conditions d'accueil des migrants ? Non, on n'en parlera pas non plus...

En revanche, tous les clichés du film de mort-vivants sont bien présents : le mourant que l'on essaye de sauver et qui va se transformer (check), celui qui s'est fait mordre et qui le cache (check), l'expédition pour aller chercher de la nourriture (check), la horde qui va déferler à la fin pour tuer tout le monde (check). Niveau réalisation, c'est loin d'être fifou : la tension ne prend jamais, on est constamment perdu entre les différents lieux, le rythme est anémique. Tout au plus pourra t-on sauver les prestations des comédiens qui, avec pas grand chose, parviennent à s'en tirer plutôt bien et à donner un brin de consistance à un film qui en est dramatiquement dénué.

La conclusion de à propos du Film : Go Home [2019]

Vincent L.
20

Passé l'illusion de son concept intéressant, Go Home s'avère incroyablement creux et dénué d'imagination, bref, un film de zombies à la con comme il en sort de pleines cagettes chaque années. Passez votre chemin, celui-ci n'a aucun intérêt.

On a aimé

  • Un très bon concept,
  • Des comédiens qui se démènent comme ils peuvent.

On a moins bien aimé

  • Aucun message politique,
  • Un vrai best-of du "film de zombies pour les nuls",
  • Un rythme neurasthénique,
  • Des personnages inconsistants,
  • Esthétiquement assez moche (non, le petit budget n'excuse pas tout).

Acheter le Film A casa loro : Go Home [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de A casa loro : Go Home [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+