75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de société : Âge of Towers [2018], par Maxime C.

Avis critique rédigé par Maxime C. le mercredi 21 novembre 2018 à 09h00

Le tower defense sur un plateau

« Valeureux mineurs et fiers bâtisseurs, exploitez la montagne sans peur ni faiblesse ! Nous espérons que l’entente mutuelle entre les communautés résidant au pied du mont Ilirya permettra de grands succès et un approvisionnement suffisant pour nos mages de bataille !
Druides du Cœur de la Forêt, tribus du Soleil Brûlant, artisans de la Roche Noire ou paladins du Krak, vous êtes notre fierté ! »
Mère Mélusine
Gardienne des cieux de l’Ordre Céleste


Depuis l’édition de son premier jeu Heroes of Normandie, l’éditeur Devil Pig a édité uniquement des jeux imaginés par ses deux auteurs Yann et Clem (Shadows over Normandie, Heroes of Stalingrad et Kharnage). Âge of Towers est donc une grande première, le premier jeu édité par Devil Pig mais proposé par un auteur qui ne fait pas partie de la Team : Guillaume Mazoyer.


Âge of Towers a fait l’objet d’un financement participatif avec évidemment de nombreux stretch goals associés et des extensions, mais nous ne parlerons dans cet article que de la boîte de base telle que vous pouvez la trouver dans le commerce.


matériel d'Âge of Towers


Le tower defense compétitif


Âge of Tower reprend les principes du tower defense. Chaque joueur a une cité à défendre reliée par un chemin à une mine d’où sortent 10 monstres qui n’ont qu’une chose en tête : Assiéger cette cité pour satisfaire leur Boss ! La répartition des pions monstres est identique pour chaque joueur, mais l’ordre d’apparition est aléatoire. La partie se termine lorsqu’un joueur a capturé son Boss, ou qu’un joueur a perdu le dernier garde de sa Cité.


Une partie se déroule en plusieurs journée (tour de jeu) qui se décomposent en 4 phases :


  • Le Crépuscule

La carte Imprévu révélée au tour précédent s’active puis, vous révélez la suivante qui prendra effet au prochain tour. Ce système permet d’anticiper ce qu’il se passera au tour suivant et de bien se préparer.


Cartes Âge of Towers


  • La Nuit :

Les créatures sur le chemin des joueurs profitent de la pénombre pour se déplacer d’un nombre de cases indiqué sur leur jeton, puis deux nouveaux monstres sortent de la mine. Les créatures qui entrent ainsi dans votre Cité tuent un à trois gardiens en fonction de leur force.


  • L’Aube :

Le soleil se lève enfin ! Les tours ouvrent le feu sur les monstres qui sont situés sur l’une de leurs cases adjacentes. Chaque tour ne peut tirer qu’une fois et uniquement sur les monstres de la couleur correspondante. Les jetons des monstres qui sont touchés sont retourné pour indiqué qu'ils ont subit un dégât. Si un monstre touché par une tour était déjà retourné, il est alors éliminé et retiré de votre chemin. Le Boss peut être touché par toutes les tours, mais il faut lui faire 10 dégâts pour l’éliminer. C’est beaucoup, mais c’est plutôt bien récompensé car il peut vous rapporter jusqu’à 15 points de victoire en fin de partie.


Partie Âge of Towers


  • Le Jour :

La nuit mouvementée est passée, il est l’heure d’améliorer ses défenses pour se préparer à la prochaine attaque. Les joueurs effectuent 2 actions en payant éventuellement le coût en cristal. Pour deux cristaux, vous pouvez construire une tour et jouer une carte quête de votre main.. Vous choisissez la tour de la couleur de votre choix et la placez sur un des emplacements libres de votre chemin. Pour deux cristaux également, vous pouvez allonger votre chemin en rajouter 3 nouvelles tuiles avant l'entré de votre cité, puis jouer une carte quête de votre main.. Vous pouvez également aller au marché pour appliquer l'effet d'une carte quête disponible, puis jouer une carte quête de votre main. Enfin, quatrième et dernière action possible, vous pouvez partir en quête pour piocher 2 cartes quêtes. Ces cartes quêtes offre en général le choix entre obtenir des cristaux ou obtenir des bonus comme l’amélioration d’une tour, gagner des cristaux ou encore faire un dégât à un monstre, mais elles peuvent également être utiliser pour pourrir un adversaire en lui détruisant une tour ou encore lui envoyer un monstre sur son chemin. Les pouvoirs sont plutôt bien équilibrés, mais certains peuvent être punitifs si utilisés au bon moment sur un adversaire.


cartes quêtes Age of Towers


Seule certaines cartes quêtes permettent d'améliorer vos tours en payant 2 cristaux. Le succès dans Âge of Towers repose sur le bon positionnement des tours sur votre chemin en fonction des vagues de monstres, mais aussi sur le choix des tours que l'on améliore pour bénéficier de leurspouvoirs. Une tour jaune de niveau 2 (base de la tour + toit de la tour) peut de stopper le déplacement d'une monstre de n'importe quelle couleur qui vient d'entrer dans une des cases adjacentes. La rouge permet d'infliger 2 dégâts en un seul tir sur une créatures rouge ou le Boss. La tour bleue se protège et protège les autres structures orthogonalement adjacente à elle de la destruction. Si une tour doit être détruite, le joueur peut à la place enlever l'amélioration de la tour bleue. Ce pouvoir est à ne pas négliger car une tour détruire par un adversaire peut s'avérer très pénalisant.


Tour Âge of Towers


Le vainqueur est celui qui obtient le meilleur score en additionnant les points de victoire liés aux dégâts faits au boss, aux trophées gagnés ainsi qu’aux gardes survivants.


De l'anticipation, du fun et un peu de chaos


Âge of Towers reprend plutôt bien le concept du tower defense avec ses vagues de monstres, leurs déplacements que l’on peut anticiper, tout en ajoutant ce qu’il faut de fun et d’interaction entre les joueurs. Il ne s’agit pas juste de calculer les déplacements et d’avoir les bonnes tours au bon moment. Les joueurs doivent aussi s’adapter en fonction de la carte Imprévu du début de tour de jeu, des cartes disponibles au marché mais aussi des coups vicieux que peuvent faire les adversaires. L’interaction est légère mais apporte juste ce qu’il faut de fun et de chaos. Pour les puristes des jeux de tower defense, cette part d’éléments non prévisibles peut cependant dérouter tant l’effet d’une carte peut être un handicap assez lourd pour un adversaire. La destruction de tour est le malus qui fait le plus de dégât, mais cet effet peut être contré si l'on a une tour bleu de niveau 2 en supprimant seulement son amélioration.


Âge of Towers peut se jouer de 2 à 4 joueurs, et même plus avec les futures extensions, mais nous avons préféré la version à 2 joueurs qui est plus maitrisable et dans laquelle on se rend les coups bas directement plutôt que de s’en prendre potentiellement plusieurs de joueurs différents et être ainsi trop handicapé pour revenir dans la partie.


Comme précisé plus haut, nous n'avons pu jouer pour le moment qu’à la version de base mais une extension The Winx est déjà disponible et d’autres sortiront prochainement. Nous attendons avec impatience ces extensions car si le jeu de base est très agréable, il manque cependant de variété pour avoir une rejouabilité suffisante. Il y a seulement 3 types de monstres et un Boss, et ce ne sont pas les trophées piochés aléatoirement qui renouvellent suffisamment les parties. Il faut plus de monstres, de Boss et de bâtiments différents.

La conclusion de à propos du Jeu de société : Âge of Towers [2018]

Maxime C.
70

Âge of Tower retranscrit bien le système de tower defense avec ses vagues successives de monstres, ses placements et amélioration de tours, tout en y apportant un côté multijoueur compétitif avec une part d’interaction, de fun et de chaos. Le travail d’édition est très bon, les règles sont simples, le jeu se prend en main rapidement et le gameplay est fun, mais les coups bas peuvent s’avérer un poil trop handicapant ce qui ne plaira pas aux puristes du tower defense ou aux adeptes du contrôle. Pour les autres, Äge of Tower est vraiment un bon jeu. On peut seulement regretter son manque de variété avec seulement 3 monstres et 1 boss qui pénalise sa rejouabilité, mais heureusement que plusieurs extensions sont prévues !

Que faut-il en retenir ?

  • La qualité de l'édition
  • Les mécaniques de tower defense bien retranscrites
  • Le fun
  • L'intéraction entre les joueurs

Que faut-il oublier ?

  • Le manque de variété
  • Les coups bas qui peuvent être trop pénalisant

Acheter le Jeu de société Âge of Towers [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Âge of Towers [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+