75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Weekend Warriors #1 [2018], par NURTHOR

Avis critique rédigé par NURTHOR le samedi 10 novembre 2018 à 11h57

Weekend Warriors LA BD pour rôlistes

Weekend Warriors compile sur arbre mort une série de plus ou moins 80 scénettes publiées sur le net dans les années AOL et des modem 56k par le dessinateur Soutch et le scénariste Anthony Calla. Ces derniers, à l’époque n’avaient pas prévu d’éditer un jour leurs petites histoires et donc les sauvegardes furent difficiles à retrouver et la qualité des images d’antan furent une crainte pour leur impression. Dans cette édition, à ces sketchs originaux sont ajoutés une vingtaine de nouveaux avec toujours Anthony Calla au scénario mais Tod au dessin, dont un co-jointement scénarisé avec Pierre Rosenthal pour raconter une légendaire anecdote personnelle.
Cette belle initiative de publier ces strips rôlistes est due à Kerlaft le magicien fabricant de potions souvent présent sur les salons de jeux.

Cette petite BD sympathique est au format carré de 19cm de côté avec 64 pages en noir et blanc et dispose d'une couverture couleur rigide.
Les images sont précises, stylisées et illustrent parfaitement la narration. Ils ont un petit côté anime parfois, sous les crayons des 2 dessinateurs Soutch et Tod, avec leurs personnages à la tête un peu exagérée et avec de grands yeux. Malgré l’ancienneté des sources la qualité de l’impression des illustrations est bonne. Les textes sont proches de l'argot du milieu du jeu de rôle, ce qui pourra laisser sur leur faim des lecteurs non joueurs.
Une centaine de sketchs narrent avec simplicité et goût autant la vraie vie des joueurs que les aventures de leurs truculents personnages. Souvent ces deux aspects se trouvent mêlés et l’impact de l’imaginaire de leurs parties de jeu de rôle sur la vraie vie éclate avec maestria et fracas lors de la chute des gags.

Weekend Warriors est le résultat d'une campagne de financement participatif réussie sur la plateforme Game On Table Top. Il présente une compilation de petites histoires humoristiques courtes du le milieu du jeu de rôle. Certaines sont très marrantes et vous plieront de rire. Toutes feront vibrer les joueurs de jeux de rôle mais risquent de moins impacter des non joueurs.

L'ensemble au final donne une BD originale et amusante qui illustre assez justement et avec humour le paradigme de la vie des rôlistes qui attendent vivement la Saison 2.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Weekend Warriors #1 [2018]

NURTHOR
85

Si vous êtes un joueur de jeux de rôle cette BD est un must have pour votre bibliothèque.

Sinon vous risquez de passer à côté des blagues et allusions qui parfois sont du subtil second degré.

Que faut-il en retenir ?

  • Si vous êtes rôliste vous vous reconnaîtrez avec amour immédiatement dans cette BD.
  • Pas de blagues faciles ou lourdes qui parfois caractérisent le milieu.
  • Certains sketchs sont « tellement vrais ».

Que faut-il oublier ?

  • Difficile à trouver et acheter pour offrir par exemple.
  • L'édition en double des strips page 26 qui se retrouvent également sur la page 27 suite à un beau fumble (échec critique) du maquettiste ?

Acheter la Bande Dessinée Weekend Warriors #1 [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Weekend Warriors #1 [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+