75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du livre : Le concept HBO [2018], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le vendredi 16 novembre 2018 à 14h00

Pour les fans d'HBO, comment élever la série tv au rang d'art ?

Après une étude de la série Game of Thrones et une analyse du phénomène Goldorak, les presses universitaires François Rabelais s'attaquent au monstre de la télévision américaine : HBO, la chaine qui a révolutionné la notion de séries télévisées ces 20 dernières années. 

Fan de série Tv, le livre de Benjamin Campion est pour vous : le concept HBO, élever la série Tv au rang d’art. La chaîne du câble premium américain HBO revendique une démarche artistique sans concession : «It’s not TV, it’s HBO ». Arrogante et innovante, HBO a transformé l’univers des séries Tv, créant ce qui a été appelé le troisième âge d’or des séries américaines.

HBO est une chaine de télévision américaine payante à l’instar de Canal + en France. Crée en 1972, elle avait à l’origine deux grands axes : le cinéma et le sport.  Cette stratégie est mise en mal par l’arrivée de concurrents tel Showtime et la diffusion des magnétoscopes (les vidéoclubs explosent aux USA). Pour un diffuseur dont les clients sont libres de se désabonner à la fin de chaque mois, ces contenus manquent cruellement d’une dimension fidélisante. En 1996, HBO promet, dans une campagne publicitaire, des programmes « non télévisuels » c'est-à-dire échappant aux restrictions inhérentes à la télévision américaine traditionnelle : autonomie créative, complexité narrative, souplesse censoriale. La chaine adopte alors définitivement la série tv qui lui permettra d’instaurer une relation au long cours avec ses abonnés.

La série tv HBO, de la télévision commerciale à l’art télévisuel

Oz en 1997, Sex and the city en 1998 puis The Sopranos en 1999 vont déroutés voire choqués. Le contenu subversif plait aux abonnés. La diffusion de contenu « obscène » expose toute chaine américaine à des sanctions mais HBO ose ! La chaine se veut créative et ouverte intellectuellement. Des affiches des Sopranos recréent des tableaux célèbres dont  La barque de Dante d’Eugène Delacroix. David Chase le créateur de cette série s’affiche comme un apôtre de l’art. The Sopranos se place alors comme une œuvre d’art au-delà du champ visuel, la nudité n’y est plus obscène, c’est de l’art. HBO valorise le fait de vouloir faire partie d’une élite. Les séries sont promues telle des produits haut de gamme avec un auteur et une vision artistique. Ces séries, tel Six feet under peuvent alors se permettre des contenus difficiles dans le contexte d’une écriture qualitative qui se place au-dessus de la mêlée. Deadwood ou encore The Wire sont parvenues à accéder à une reconnaissance à la fois publique et critique.

 

Une liberté créatrice « totale »

La gestion d’HBO repose sur la pérennisation des talents via une culture de la promotion interne. L’ouvrage nous explique ainsi le fonctionnement des équipes sur des séries comme True Blood, True Detective ou encore Boardwalk Empire. La chaine offre de la confiance et de la liberté aux auteurs, prend des risques. Les séries deviennent plus courtes, plus rares et plus chères. Durant l’été 2017 par exemple, HBO n’a proposé que deux dramas dans sa grille : Game of Thrones et Westworld. Les productions sont souvent pharaoniques : Rome est un projet dément qui ne pourra dépasser deux saisons.  Les limites sont ainsi parfois atteintes.

Cette étude universitaire sur la chaine HBO analyse certains choix et séries développées : The Wire, une œuvre majeure du petit écran ou encore Tell me you love me qui se plaçait à la limite de l’expérimental. Dès lors, tout le monde voudra sa création originale de Canal+ (le bureau des légendes) à Netflix. C’est la course perpétuelle au succès et ce livre donne les prix par épisodes selon le genre, c’est impressionnant. Tout le monde recherche LA série tendance, à voir absolument.  Westworld est l’exemple développé dans l’ouvrage, un projet si longuement mûri et à la genèse si tumultueuse que beaucoup ont douté de le voir un jour éclore. Alors qu’il semble difficile pour HBO de laisser finir Game of thrones, un spin off étant déjà dans les tuyaux, on peut constater que le format de la série HBO dépasse rarement les six saisons et la soixantaine d’épisodes. La dernière partie de cette analyse de la série HBO conçue comme œuvre artistique est consacrée à des projets qui n’ont pas aboutis, des choix concernant vos séries favorites qui n’ont pas été pris.

Netflix : le nouvel HBO ?

29 janvier 2013, à trois jours du lancement de la première série originale Netflix (House of Cards), le leader du service de streaming lâche cette phrase :

 « Notre but est de devenir HBO avant que l’inverse ne se produise. »

La volonté est claire, faire du qualitatif et transcender la notion de télévision.  En France, la primeur des programmes diffusés est faussée par la législation mais c’est un des arguments de Netflix partout ailleurs. Mais là où Netflix propose du binge watching, de la consommation de séries, HBO propose de la dégustation…

La conclusion de à propos du Livre : Le concept HBO [2018]

Nathalie Z.
80

Si vous êtes férus de séries Tv ou que vous voulez en savoir plus sur les coulisses de la chaine HBO, cet essai est pour vous : de la conception des séries originales et osées aux stratégies d'HBO pour fidéliser son audience. La chaine a réussi à élever la série Tv au rang d'oeuvre artistique. Combinant une réflexion d'ensemble sur l'évolution du média avec l'arrivée de Netflix et une micro-analyse des séries Tv emblématiques de la chaine HBO, Benjamin Campion nourrit une réflexion historique et esthétique sur la télévision américaine. L'étude est intéressante et complète de la chaine qui a changé à jamais le visage de la série Tv. 

Que faut-il en retenir ?

  • Très intéressant surtout au niveau des analyses des séries phares d'HBO
  • Un regard scientifique et aargumenté sur le monde des séries Tv
  • Une analyse fine de l'arrivée de Netflix sur le marché

Que faut-il oublier ?

  • Très dense, il s'agit d'une étude universitaire.

Acheter le Livre Le concept HBO [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le concept HBO [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+