75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : La cité des ténèbres [2013], par Gil P.

Avis critique rédigé par Gil P. le mercredi 16 octobre 2013 à 22h57

Pour quelques références de plus...

La bande-annonce ne vendait pas un chef d'oeuvre et je confirme c'est juste correct. Pourtant il y a quelques atouts à un tel film. D'abord une mouvance post-Twilight sur laquelle on aurait tort de ne pas surfer et que le réalisateur ne cache absolument pas en surjouant le côté romantique de son histoire.

Ensuite en réunissant quelques acteurs entre has been, seconds couteaux talentueux et wannabe soon indéniables (j'y reviendrais en fin de critique) qui portent clairement ce qui aurait pu être (et qui est parfois) un nanard de par le sujet anges/démons et les choix littéraire de l'oeuvre de base qui se transcrivent assez lourdement dans les scènes et les décors.

Enfin ? hé bien... c'est tout tant le film fait rire dans ses moments-clés à la façon d'un nanard et ce n'est même pas moi qui le dit mais la salle explosée de rire à des moments non pas drôles volontairement mais qui tombaient totalement à plat. Malheureusement dans ces moments, on se concentre sur la coiffure gominée d'un acteur plutôt que sur la scène car la caméra nous la montre en gros plan et que l'acteur... surjoue comme on lui demande apparemment.

Quand un film est trop monté par ses producteurs et qu'ils n'ont qu'un goût esthétique sans imagination et une probable vue sur la restriction budgétaire plutôt que sur le grand spectacle, voila ce qui arrive. Il n'est même pas sûr qu'on puisse blâmer Harald Zwart, modeste yes man à la réalisation (qui avait fait le remake de Karate Kid) car il manque clairement des caméras pour dynamiser l'action et je suppose aisément que c'est en raison d'un budget plus que limite (60 Millions) pour 2h10 qui aurait tout aussi bien pu couter le double au vue des scènes si on avait voulu qu'elles soient impressionnantes. Le résultat ? des combats en très petit comité, une voire parfois 2 caméras pour tout une scène d'action et des effets spéciaux efficaces mais en plan fixe... rien qui impressionne le spectateur.

Bref on s'ennuie un peu surtout vers la fin car le livre est adapté trop litéralement et toutes les scènes annexes sont un peu de trop. Après ça mérite franchement un bon point pour l'effort car avec les moyens du bord, on sent que l'envie était là de bien faire même si les références, nombreuses et appuyées, font un peu déjà vu mille fois. Je ne vous les listerait pas car ce serait gâcher la moitié du film.

Ce que je vais faire par contre c'est une petite liste des acteurs avec où vous les avez déjà vu pour les plus passionnés d'entre vous car tout le monde dans le casting vous dira quelque chose!

Oh punaise, je les ai vu quelque part :

- Lilly Collins, outre ses sourcils très Daniel Radcliffe partage aussi ses origines anglaises et était la Blanche Neige de Tarsem Singh
- Jamie Campbell Bower est évidemment la caution Twilight où il jouait Caius
- Kevin Zegers de l'armée des morts, détour mortel mais aussi Air bud 1, 2, 3
- Jemima West actrice notamment de séries comme Maison Close, Les Borgias (Etats-Unis)
- l'excellent Robert Sheehan de l'excellente série Misfits (du moins les deux premières saisons)
- Robert Maillet qu'on utilise quand il faut un grand mec baraqué (vu dans Pacific Rim)
- Kevin Durand vu partout mais surtout dans Real Steel
- Godfrey Gao, l'acteur canadien (d'origine chinoise) qui aurait pu faire marcher le film en Chine... désolé les mecs, mais il faut faire mieux à la Pacific Rim pour que ça marche
- Lena Headey du Le trône de fer et des Chroniques de Sarah Connor
- CCH Pounder qu'on a vu dans Esther mais qui restera pour moi une actrice d'Urgences
- et bien sûr Jonathan Rhys Meyers, qu'on voit partout.

La conclusion de à propos du Film : La cité des ténèbres [2013]

Gil P.
54

Twilight continue de se chercher un successeur et si c'est fait avec quelques qualités ici, ce ne sera certainement ni pour les qualités cinématographiques du film ni pour l'impact générationnel que l'on retiendra bien longtemps ce Mortal Instruments... alors quand on n'a que les acteurs mais que la façon de les filmer, les dialogues et les situations ne font pas recettes, c'est malheureusement pas une référence qui dure...

Encore que franchement entre revoir un Twilight et ce film? je signe de suite pour celui-ci.

Que faut-il en retenir ?

  • quelques seconds couteaux de qualités
  • une histoire correcte

Que faut-il oublier ?

  • un romantisme gnangnan
  • quelques moments qui tombent à plat

Acheter le Film La cité des ténèbres en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La cité des ténèbres sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+