75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du comics : Halo Uprising - N°4, par Sylvain T.

Avis critique rédigé par Sylvain T. le mercredi 24 février 2010 à 03h01

Kiss my ass !

Suite et fin de la série Uprising pour la saga Halo. Le résultat est pour le moins concluant et se termine en beauté.

La Clef d’Osanalan n’existe pas, mais les Covenants ne le savent pas encore. L’humanité va profiter de cet avantage pour mettre au point un plan qui pourrait sauver la planète Terre d’une terrible invasion orchestrée par le Prophète de la Vérité.

C’est déjà la fin de Halo Uprising. La très courte série de comics permet une fois encore de découvrir ce qui a bien pu se passer entre Halo 2 et Halo 3. Et si cet ultime épisode ne répond pas à toutes les questions, il a le mérite de faire la lumière sur le fil conducteur de ce cycle : la clef d’Osanalan. Objet inventé par deux gamins, et qui va être utile pour contrer l’invasion Covenant. Nul n’en doutait, et pourtant, les équipes de Marvel l’ont fait, et ce n’est pas si mal en fait. Malgré tout, certains passages manquent de cohérences, notamment car le dessin est beaucoup plus sombre que précédemment. De plus, et c’est un défaut qui semble s’améliorer au fil des numéros, le manque de détail sur les personnages est toujours trop présent. Cela empêche certaines scènes de passer un message fort, on pense par exemple aux adieux du couple Myras/Ruwan lorsque ce dernier s’en va pour une mission suicide. Cela donne une séquence particulièrement longue, qui n’apporte strictement rien à l’histoire et qui plombe une partie du récit.

Notons que le Master Chief n'est que trop peu présent dans ce quatrième opus. On aurait aimé le voir plus souvent, surtout qu'il joue un rôle majeur en toute fin d'aventure. Ces brèves apparitions restent par contre un évènement et son particulièrement bien dessinées.

Mais là où Halo Uprising - N°4 fait fort, c’est dans ces scènes d’actions. Et les dessinateurs nous ont sorti le grand jeu. Entre explosions d’aliens en tout genre, et destruction de vaisseau mère, les fans seront ravis à coup sûr. Et si les scènes d’amour jettent irrémédiablement un froid au sein du scénario, ce n’est que pour nous préparer à la résolution particulièrement prenante. Ce dernier chapitre termine en effet la saga en beauté et offre un aboutissement à la hauteur des attentes. On se serait pourtant bien passé du côté romantique, car au final, Halo, ce n’est que de l’action pure et dure, enrobé dans un background extrêmement développé.

La conclusion de à propos du Comics : Halo Uprising - N°4

Sylvain T.
80

Dans sa globalité, Halo Uprising reste une prequel tout à fait satisfaisante. Ce quatrième numéro est pour sa part un cran au dessus, ce qui n’est pas sans nous déplaire.

Acheter le Comics Halo Uprising - N°4 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Halo Uprising - N°4 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Halo