75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Mutants [2009], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 9 mai 2009 à 10h23

Un cinéma français plein de mordant!

Depuis « A l'intérieur », plus personne ne peut affirmer à raison que les Français ne savent pas faire du cinéma de genre. Mais voilà, le public ne veut toujours pas suivre, aidé en cela par des distributeurs qui refusent d'encourager la démarche, préférant polluer nos cinémas de « Coco » et autre « Cyprien ». Un constat d'autant plus consternant à une époque où l’on vante la mixité d'un cinéma tout en imposant un « politiquement correct » de ce qu'il faut voir. Cet état de fait est certainement une vision écœurante pour tous ceux qui se donnent du mal pour nous offrir un cinéma français inventif - en général fait avec peu de moyens - et souvent capable de secouer les spectateurs. Ainsi, « Mutants », qui est un film aux multiples qualités, n'échappe pas à cette règle et fait partie de ces œuvres condamnées avant même sa sortie… avec seulement 27 salles dans toute la France.

Dans le film de David Morley, comme pour « 28 jours plus tard », il est question d'un virus. La production n'ayant pas le moyen de bloquer des rues, le scénario préfère suivre un couple devant se réfugier dans un bâtiment abandonné, sous un climat très neigeux. Sont-ils réellement à l'abri ? Que se passerait-il si un des deux avait été par inadvertance mordu ? Tout cela vous le saurez en allant voir le film!

Il serait pratique de réduire simplement l'histoire de David Morley à un film de zombie de plus. Mais cela serait vite oublier le contexte intimiste du film et la démarche de changement qui y réside. Le film explore, avant toute autre chose, la relation de deux personnes qui s'aiment sincèrement, mais qui vont devoir affronter un élément qui va transformer et mettre en péril leur relation. Côté suspens et ambiance, les lieux de tournage choisis accompagnent parfaitement la rendu de confinement qui illustre ce que traverse le couple, et cela même si justement celui-ci se trouve autour d'un grand espace naturel.

Faisant preuve d'une grande maturité pour un premier film, David Morley, bien conscient de l’étroitesse de son budget, s’est attaché à faire ressortir à l’écran chaque cent investi. Ainsi le spectateur ne ressent quasiment jamais le peu d’espace de manœuvre qui s’est présenté à lui durant le tournage. Il est également aidé par une équipe de maquilleurs qui offre un excellent travail et qui pourrait tenir largement tête aux productions américaines. A la vue du résultat, on ose même imaginer ce qu'ils auraient pu faire avec juste un peu plus de moyens!

« Mutants » se voit aussi bénéficier des solides interprétations d’Hélène de Fougerolles et de Francis Renaud, deux comédiens complètement impliqués dans l'aventure et nous offrant deux très belles performances dramatiques. Il était essentiel, pour la crédibilité du film, que le courant passe entre eux et leur bonne entente se concrétise à l'écran de manière évidente. Les deux acteurs sont irréprochables et contribuent à l’impression générale de réussite qui se dégage du film.

Après, bien entendu, il subsiste des imperfections. En premier lieu, on relève quelques passages dialogués qui ne sonnent pas toujours juste - par moment, ils semblent même complètement hors-sujet. De même, certains personnages secondaires manquent de substance et semblent avoir été rajoutés pour offrir au film un bon quota de victimes. Pourtant, à y regarder de près, ces seconds rôles contribuent à l'évolution du personnage de Hélène de Fougerolles, et ils sont donc importants. Au final, on pourrait penser qu’il manque au film dix à quinze minutes de plus. Quelques séquences qui auraient pu être consacrées à ces rôles de soutien… et qui auraient contribuées à les rendre plus attachants.

La conclusion de à propos du Film : Mutants [2009]

Richard B.
70

« Mutants » est un film qui mérite qu'on le défende. Bien que n'étant pas parfait (comme tout premier film), David Morley y montre un savoir-faire indéniable et, malgré l'étroitesse de son budget, parvient à signer un film profond et efficace qui n'a rien à envier à la production américaine. Alors, déplacez-vous en masse pour voir ce film car, encore une fois, il faut encourager les audacieux. D’autant plus quand l’on se retrouve face à un tour de force.

Que faut-il en retenir ?

  • une réalisation soignée,
  • les maquillages,
  • le couple Hélène de Fougerolles et Francis Renaud,
  • l'ambiance

Que faut-il oublier ?

  • quelques dialogues légers,
  • des seconds rôles assez mal exploités

Acheter le Film Mutants en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mutants sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Mutants

  • Voir la critique de Mutants : De l'horreur made in France qui assure
    60

    Mutants Critique du film par Nicolas L.

    De l'horreur made in France qui assure : Très agréable petite surprise que ce Mutants. Bien entendu, ce film subit les conséquences de son étroitesse de budget, tant par l…
    Temps de lecture : 5 mn 27