75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Transformers 1 [2007], par Gil P.

Avis critique rédigé par Gil P. le mardi 21 août 2007 à 11h29

Michael Bay enfin révélé

Je déteste autant Michael Bay que j'adorais étant jeune les Transformers, je finis pas trouver agaçant les films réalisés ou produits par Spielberg car il déforme toujours tout pour le rendre trop grand public (son titre de noblesse E.T. s'étant transformé avec le temps en credo immobiliste)... Que faire ?
Entrer dans la salle, pardi ! On a qu'une vie et c'est bien le rêve d'enfant qu'on avait de voir en vrai les Autobots non ?
Avec le recul de l'été, ce film reste comme le meilleur Michael Bay de tous les temps. j'ai beau detester ce réalisateur, j'ai paradoxalement vu toutes ses bouses. Il arrive en fait dans cet opus à mettre nettement en avant ses qualités notamment graphiques et rythmiques en gommant un peu (pas assez) ces images qui ne séduisent que les Etats-Uniens -patriotisme, organisation de la famille, machisme... Rock étant le film le plus macho de tous les temps - qui sont la marque de fabrique systématique de Michael Bay.
Pourquoi faudrait-il que chaque explosion se passe sous une bannière étoilée ? On parle de Transformers ici, d'accord il y a des GI (Joe?), d'accord il y a un gouvernement américain... mais il respecte son sujet de départ, les meilleurs moments étant bien sûr toute la partie robotique où les effets spéciaux montrent leur ampleur et où la comédie est introduite à juste titre.
Car le film est drôle, rythmé au possible et cache assez bien un scénario niais. On aurait pu dire simple s'il y avait autre chose que des 'punch line', mais il faut se rendre à l'évidence, il n'y a absolument que cela et toutes les situations sont mises en scènes pour pouvoir en délivrer le maximum.
Quand au chapitre des acteurs en chair et en os, si Shia LaBeouf, l'acteur principal, porte une partie de sa bonne humeur au crédit du film, il faut avouer que le cabotinage de John Turturro en Men in Black et de Jon Voigt en ministre de la Défense sont des anthologies du genre. Megan Fox, miss mécano 2007, porte autant scénaristiquement que plastiquement les défauts usuels de Michael Bay qui ne voit en elle qu'un argument moteur (et carrosserie) : la récompense à la fin du métrage pour le héros.
Les arguments patriotiques sont moins persistants que d'habitude, à noter quand meme une phrase débile par-ci, par-là, mais pouvait-on vraiment s'en passer totalement ?

La conclusion de à propos du Film : Transformers 1 [2007]

Gil P.
75

On garde du film une bonne impression, entre les combats biens menés et un humour potache qui plaira à tous les geeks fans des transformers. Les plus jeunes y verront un film d'action bien mené, les défauts étant pour une fois chez Michael Bay moins criants que les qualités.

Que faut-il en retenir ?

  • respect de l'univers
  • effets spéciaux géniaux
  • rythme très enlevé
  • humour potache

Que faut-il oublier ?

  • patriotisme habituel
  • scénario réduit à des dialogues
  • cachetonnage des acteurs "connus"

Acheter le Film Transformers 1 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Transformers 1 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Transformers