75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du manga : No Man's Land #2 [2006], par Lionel B.

Avis critique rédigé par Lionel B. le jeudi 12 octobre 2006 à 02h23

Un manga made in USA

Après le terrible duel contre Doyle Bakerton, Personne sauve Cherokee Bill et lui raconte son passé.
No man’s Land est un manga qui a la particularité d’être écrit et dessiné par des américains. Qu’est ce qui différencie un mangaka japonais d’un mangaka américain ? Pas grand-chose, sauf que peut-être le mangaka américain, tout en restant dans un style asiatique, donne une touche d’avantage réaliste. En tout cas tel est le cas ici. Il n’y a pas vraiment d’expressions exagérées et les mouvements conservent un côté réalistes. Vous ne verrez donc pas le héro s’envoler ou bien faire des figures irréalisables lors des combats. Jennyson Rosero ne lésine pas sur les détails tant au niveau des décors qu’au niveau des personnages. Son trait est fin et l’informatique semble être souvent utilisé tant pour les dégradés que les effets spéciaux. De plus, le design des monstres est assez varié et original. Ainsi, il n’y a rien à redire du dessin.
L’histoire est quant à elle bien américaine puisque l’action se déroule aux Etats-Unis peu après la grande guerre qui opposait le Nord et le Sud. Cependant, il n’est pas question de raconter l’histoire de cette guerre mais celle d’un homme éliminant des démons tout en cherchant à venger la mort de sa femme et de son enfant. Ce second tome se concentre sur les évènements passés, ceux qui ont conduit Parker (alias Personne) à devoir éliminer des démons et qui l’ont conduit à affronter Doyle Bakerton. Même si certains points de l’histoire reste assez classique, No Man’s Land n’en demeure pas moins un manga des plus divertissant.

La conclusion de à propos du Manga : No Man's Land #2 [2006]

Lionel B.
75

No man’s Land ne fait pas preuve d’une grande originalité au niveau de l’histoire mais reste tout de même un très bon manga magnifiquement illustré et au divertissement incontestable.

Que faut-il en retenir ?

  • Un dessin sublime
  • C'est dynamique

Que faut-il oublier ?

  • L'histoire n'est pas vraiment originale

Acheter le Manga No Man's Land en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de No Man's Land sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+