75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Izaël #1 [2006], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le vendredi 23 juin 2006 à 06h32

Une BD Angélique ?

Une victime de plus pour le Croc ‘cœur’, une espèce de Jack l’éventreur qui s’attaque à des filles de joie et qui s’attache particulièrement à leur cœur. Pendant que des actes atroces sont commis, l’oncle du jeune Thomas Devisse, lui essaie toujours de ranimer la mère de ce dernier qui est enfermée dans un caisson d’hibernation.
Coup de maître pour Thierry Gloris qui à 31 ans nous gratifie de 48 pages palpitantes et qui ne laisse pas de marbre. Ambiance vieux Paris, avec une touche de thriller façon ‘ From Hell’ et une autre couche fantastique, allant du côté ‘Frankenstein’. Résultat inattendu et accrocheur, le suspense est total et à aucun moment je n’arrivais à deviner ce qui allé ce produire. La fin est une totale réussite et laisse le lecteur dans une attente atroce. Mais là où Thierry Gloris marque le plus de points, c’est avec la description et la force de caractère de ses personnages. Tout de suite, nous identifions les acteurs principaux de cette histoire et nous nous intéressons à leur parcours. La seule question qui se pose est : comment Thierry Gloris va réussir à maintenir la pression jusqu’au troisième tome, le premier mettant la barre haute.


Mais le codex Angélique prend vraiment toute sa force avec les traits du très prometteur Mikaäl Bourgoin. À croire que le dessinateur était fait pour retranscrire le vieux Paris et surtout les mots de Thierry Gloris. Le dessin dégage une véritable personnalité tout en étant d’une beauté surprenante, en particulier par sa mise en couleur très pointilleuse. Les ambiances, les expressions, sont parfaites et permettent aux lecteurs d’immerger de suite dans la bande dessinée.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Izaël #1 [2006]

Richard B.
92

Le codex Angélique frappe fort dès son premier tome et fait craquer les cœurs. Une bande dessinée qui m’a mis aux anges et dont j’espère fortement que la suite sera à la hauteur de cette première impression. Bravo à Thierry Gloris et Mikaäl Bourgoin et merci pour cette lecture sans temps mort.

Acheter la Bande Dessinée Izaël en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Izaël sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Codex angelique

  • Voir la critique de Lisa : Vol au-dessus d'un nid de coucou !
    80

    Lisa Critique de la bande dessinée par Richard B.

    Vol au-dessus d'un nid de coucou ! : Le premier mot qui me vient à l’esprit pour évoquer cette suite du « Codex Angélique » est : déstabilisant ! Cependant, ce mot est…
    Temps de lecture : 2 mn 50