75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du manga : Tokyo Underground #1 [2005], par Lionel B.

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 30 janvier 2006 à 10h15

Et s’il y avait de la vie sous terre…

Voilà un shônen original ! Cette originalité vient du monde qui a été créé pour l’occasion : le Tokyo Underground. Il s’agit d’un monde souterrain se situant sous la capitale du Japon. Ce monde encore très peu dévoilé dans ce premier volume, le sera bien d’avantage dans les précédents tomes.
L’ambiance générale qui ressort de Tokyo Underground est principalement due au quatuor. Ce quatuor est composé de Chelsea, Ruri, Lumina et Ginnosuke. Chelsea Roleck est une jeune fille venant du Tokyo Underground. Elle est la garde du corps de Ruri et dispose du pouvoir de manipuler la gravitation. Chelsea a un tempérament fort et est déterminée à protéger son amie. Ruri est également une jeune fille du monde souterrain. Cependant, elle a un caractère opposé à celui de Chelsea. Elle est plutôt douce, timide et fragile. Elle aussi possède un pouvoir : la résurrection. Lumina, le personnage principal, est un jeune garçon bagarreur qui vient de rentrer au lycée. Il ne souhaite qu’une seule chose : rencontrer une jeune fille avec laquelle il pourrait se promener main dans la main le long des berges. Sa rencontre avec Ruri pourrait bien lui permettre de réaliser son rêve. Enfin, il y a Ginnosuke, le personnage inutile de l’histoire mais indispensable. En effet, il est inutile dans le sens qu’il n’est pas d’une grande aide mais il est en même temps indispensable à l’histoire car son inutilité est amusante. Ginnosuke est le meilleur ami de Lumina et il le suit partout. C’est ainsi que lorsque Chelsea et Ruri arrivent à la surface dans la maison de Lumina (après s’être enfuient de l’underground), Ginnosuke se retrouve au même titre que Lumina mêlé à l’histoire.
L’action est l’humour sont les deux maître mots de l’œuvre de Akinobu Uraku. Il s’agit donc bien d’un Shônen mais ici, il n’est pas question de devenir le plus fort comme dans beaucoup de manga de ce genre (tel que Dragon Ball et Naruto), mais plutôt de protéger une personne. Une protection qui échoue dès le commencement de l’aventure puisque Lumina perdra la vie (chapitre 2) peu de temps après avoir provoquer Seki, un homme de main de la compagnie. Cependant le pouvoir de résurrection de Ruri le ramènera à la vie et éveillera en lui le pouvoir de maîtriser le vent. C’est grâce à ce nouveau pouvoir qu’il doit encore contrôler qu’il pourra protéger Ruri. Le problème, c’est que ce pouvoir développé par Lumina intriguera la compagnie et il deviendra à son tour une cible.
En ce qui concerne le dessin, celui-ci n’a rien d’extraordinaire. Le trait du mangaka ne se distingue pas vraiment de ses confrères. Comme un très grande majorité des mangas, le cadrage est trop serré et les scènes d’actions ne sont pas toujours parfaitement compréhensibles. Peut-on vraiment considérer cela comme un défaut étant donné que c’est un problème récurrent dans le manga en raison de son format ? D’autant plus qu’il faut noter tout de même certaines originalités principalement dans le design. Ainsi, le design des sbires de la compagnie (les soldats de l’ombre) est particulièrement réussi tout comme le personnage de Ginnosuke qui, rien qu’à sa tête de binoclard, parvient à faire rire. Les décors sont également assez réussis puisque la sensation de vide sur ce point est inexistante.

La conclusion de à propos du Manga : Tokyo Underground #1 [2005]

Lionel B.
80

Tokyo Underground se révèle être un excellent shônen qui bénéficie d’un dessin plus que correct et d’un scénario faisant preuve d’originalité. Ainsi, si vous êtes fan d’action et d’humour mais que vous en avez marre des shônen où le seul but du héro est de devenir le plus fort, dans ce cas Tokyo Underground est fait pour vous.

Que faut-il en retenir ?

  • C'est drôle
  • L'histoire est intéressante

Que faut-il oublier ?

  • Parfois le dessin est confus

Acheter le Manga Tokyo Underground en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Tokyo Underground sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Tokyo Underground

  • Voir la critique de Tokyo Underground : Encore des secrets sur l’underground
    70

    Tokyo Underground Critique du manga par Lionel B.

    Encore des secrets sur l’underground : Ce quatrième tome nous dévoile son lot de secret sur l’underground et nous permet de nous divertir par de nombreux combats et quel…
    Temps de lecture : 2 mn 9

  • Voir la critique de Tokyo Underground : Dans l’Underground…
    80

    Tokyo Underground Critique du manga par Lionel B.

    Dans l’Underground… : Tokyo Underground continue dans la même lignée que les précédents tomes avec un scénario original. Nous découvrons enfin le monde …
    Temps de lecture : 3 mn 1

  • Voir la critique de Tokyo Underground : L’origine de l’underground
    80

    Tokyo Underground Critique du manga par Lionel B.

    L’origine de l’underground : Tokyo Underground dispose d’une histoire prenante, d’une bonne dose d’action et un peu d’humour. Le tout garanti au lecteur un bon…
    Temps de lecture : 2 mn 29