75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : La mort en ligne [2005], par Lionel B.

Avis critique rédigé par Lionel B. le samedi 24 septembre 2005 à 11h13

The dring

Surfant sur la vague du film d’horreur, la mort en ligne n’apporte pas grand-chose en plus. Le film est un copié/collé de The ring version portable. En effet, ici il n’est plus question de tuer les personnes qui regarde la cassette maudite mais ceux qui entendent le message de leur mort sur leur téléphone portable. Ce n’est donc pas au niveau du scénario que le film se distingue.
Malheureusement, ce n’est pas non plus au niveau de la réalisation que le film arrive à se distinguer. L’ennui se fait ressentir tout le long du film. Normalement, il devrait faire peur mais ce n’est vraiment pas le cas. L’ambiance qu’il s’en dégage n’est pas spécialement stressante. Tous les clichés du cinéma d’horreur sont présents, gâchant ainsi l’effet de surprise. De plus le film est monté dans le schéma classique du genre : il y a des morts, l’héroïne enquête et cela se termine par un rebondissement. Le même schéma se retrouve dans The ring, Dark Water, etc.
Normalement un film de Miike, c’est particulièrement saignant mais dans celui-ci, à part deux ou trois scènes, cela reste assez « soft ». A noter d’ailleurs que le film n’est interdit qu’au moins de 12 ans alors qu’un Gozu l’était pour les moins de 16 ans.
Tout n’est pas à jeter. Il subsiste quelques bonnes idées avec entre autre un côté « critique de la société » lorsque les médias semblent plus intéressé par faire de l’audimat que de sauver la jeune fille. La fin est également assez originale avec un côté énigmatique propre à Takashi Miike. Toutefois, cela reste assez « simple » par rapport à une fin comme celle de Dead or Alive.

La conclusion de à propos du Film : La mort en ligne [2005]

Lionel B.
35

Bien que plus accessible que ses autres films, Takashi Miike ne réussit pas à surprendre dans ce film d’horreur qui manque d’originalité. Voici un « The ring » version téléphone en nettement moins effrayant. De plus, par rapport à sa filmographie, la mort en ligne est bien trop sage…

Que faut-il en retenir ?

  • Le côté critique de la société
  • La fin énigmatique

Que faut-il oublier ?

  • c'est vraiment copié sur The Ring
  • ça traîne en longueur
  • Mais où est passé le côté déjanté de Takashi Miike ?

Acheter le Film La mort en ligne en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La mort en ligne sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La mort en ligne

  • Voir la critique de One missed call : Quand on remake un film pourri, ça donne un film pourri…
    30

    One missed call Critique du film par Vincent L.

    Quand on remake un film pourri, ça donne un film pourri… : Et encore un film japonais subissant les affres des producteurs américains en panne d’inspiration ! Seule différence, le matériaux…
    Temps de lecture : 2 mn 55

  • Voir la critique de La mort en ligne : La mort en ligne
    80

    La mort en ligne Critique du film par Donuts

    La mort en ligne : Takashi Miike reprend le mythe archi-connu de «l’esprit vengeur» propre au cinéma asiatique, mais comme c’est bien fait le film pa…
    Temps de lecture : 3 mn 4