Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Première née #4 [2020], par NURTHOR

Avis critique rédigé par NURTHOR le samedi 19 décembre 2020 à 09h00

Bragante la terrifiante ogresse amoureuse des livres

Bragante, la première-née, fille du terrible roi ogre installé dans le pays qu'il vient de conquérir dans le sang d’horribles combats.
Elle mènera face à son père le Fondateur et roi, parfois même dans son dos, un combat usant pour tenter d’adoucir les mœurs paternels et bestiales avec pour but de transmettre une nouvelle vision possible du monde, de la vie ainsi que son amour de la lecture à ses frères et sœurs ogres.

SFU-Premiere Nee-03
Mais sa lutte presque vaine et son épuisement à la fin de sa vie la pousse à conter toute son histoire à sa petite-fille, sans s'épargner elle-même en reconnaissant son propre aveuglement lorsqu'elle fut reine à son tour...

SFU-Premiere Nee-01

C'est un terrible et magnifique conte de fée... ou plutôt d'ogresses que nous livrent là les éditions Soleil avec les deux compères: l'excellent scénariste Hubert Boulard, dit Hubert accompagné du divin dessinateur et coloriste Bertrand Gatignol.

Le scénario est mené avec maestria par Hubert. Il pose petit caillou après petit caillou les bases de l'histoire. Sans que l'on ait rien vu venir, les petits cailloux ont formé les murs énormes du château des Ogres-Dieux et de son colossal récit ! On sent un manque de page pour mener l'histoire à bout rien qu'avec des illustrations et qui est compensé par des textes clairs et précis qui n'enlèvent rien à la qualité de l'intrigue. Au contraire, ces écrits ouvrent l'imaginaire du lecteur à ses propres représentations visuelles.

SFU-Premiere Nee-02

Le dessin tout en rondeur et en noir & blanc de Bertrand Gatignol est puissant. Il parvient à nous transmettre des sentiments forts voir violent lors des déchainements de colère du père Fondateur et roi ogre qui nous fiche carrément la trouille. Autant que son trait nous fait sourir de béatitude ou même verser une larme rien qu'en observant le visage très expressif de l'héroïne, qu'il s'agisse de la jeune ou de la vieille Bragante au déclin de sa vie. Elle nous renvoie l’image de la petite Tiffany qui croise la vie des trois brigands, conté par Tomi Ungerer. Bragante aura-t-elle le même succès sur son entourage ogresque que la petite Tiffany sur les trois ignares brigands ?

SFU-Premiere Nee-04

Le grand format de la BD 25 x 32cm ainsi que les dessins tous en noir & blanc font que l'on s'immerge rapidement de ce conte terrible de cruauté mais qui ne manque pas de poésie.

SFU-Premiere Nee-05

Cette jeune ogresse, Bragante, rêve et aspire à une vie plus "civilisée", plus instruite, plus posée, plus sécurisée et moins violente que celle de son sanguinaire et alcoolique père, le Fondateur et roi ogre. Mais ses rêves de jeunesses s'envoleront alors qu'elle affrontera la dure réalité de la vie avec son éprouvant et difficile passage à l'âge adulte qui la rendront aveugle et éloignée de ses idéaux de jeunesse.

SFU-Premiere Nee-06

On vous laisse avec les premières pags de cette belle BD pour vous faire votre avis.
Bonnes fêtes et bonnes lectures !

SFU-Premiere Nee-07

SFU-Premiere Nee-08

SFU-Premiere Nee-09

SFU-Premiere Nee-10

SFU-Premiere Nee-11

SFU-Premiere Nee-12

SFU-Premiere Nee-13

SFU-Premiere Nee-14

 

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Première née #4 [2020]

Auteur NURTHOR
91

Magnifique et terrible conte de fée... heu d'ogresse qui clôture dans ce 4e et dernier opus une très belle collection originale de BD !
Bragante la terrible amante de livres nous rappelle étrangement la petite Tiffany du livres des 3 brigands, dans un version adulte bien plus sombre et noire !
Un vrai régal pour les yeux avec de splendides dessins tout de noir & blanc et une intrigue amènée lentement mais qui accentue sa dimension dramatique pour notre plus grand plaisir ! En deux mots : (à ne) pas rater !

On a aimé

  • - grand format 25 x 32cm de la BD
  • - belle intrigante histoire et complète en 160 pages
  • - dessins en noir & blanc magnifiques

On a moins bien aimé

  • - la surprise de voir des textes en début de certains chapitres... mais qui au final ne retirent rien à la beauté de l'intrigue ni des illustrations de la BD
     

Acheter la Bande Dessinée Les Ogres-Dieux : Première née #4 [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Ogres-Dieux : Première née #4 [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter