Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Un financement participatif pour le jeu de rôle Aria
Game of Role réussit l'épreuve de l'édition...

Le jeune éditeur Elder Craft nous réserve décidément de nombreuses surprises. Après avoir sorti un premier jeu en 2019 (Oreste, élu meilleur jeu de rôle 2019 par la team SFU), le voici qui revient avec l'adaptation d'Aria, le jeu de la web-série Game of Rôle.

Aria est le jeu de la série Game of Rôles imaginée par FibreTigre !  C’est un jeu se situant dans un univers fantasy qui a tout pour séduire un large public. Pour les débutants, c’est un ouvrage particulièrement pédagogique et initiatique, avec des règles simples et idéales pour s’initier à la pratique du JdR. Pour les vétérans, c’est un monde explorable librement, offrant de nombreuses quêtes jouables individuellement ou au fil des voyages de vos joueurs.

Bon alors je ne vais pas vous la faire à l'envers genre « aidez ce petit éditeur à se lancer, il a besoin de vos sous ». Non. Depuis son lancement dimanche dernier, Aria a cassé tous les records d'Ulule : 15 000€ récoltés en 3m30, 50 000€ en 12m50. C'est aussi le projet "jeux" à avoir atteint le plus rapidement les 100 000€, battant ainsi la monstrueuse campagne de L'Appel de Cthulhu 7ème édition. Au moment où cet article est écrit, le projet a dépassé les 215 000€. Ca me fait dire deux choses : 1/Le jeu de rôle se porte bien (et c'est cool), 2/Je suis vieux parce que je ne connaissais pas du tout Game of Rôle (et c'est moins cool).

Si, comme moi, vous sentez déjà que l'EHPAD est au bout du chemin, voici quelques précisions sur Game of Rôle et sur Aria. Aria est un jeu de rôle fantasy que l'on peut découvrir en suivant l'émission Game of Rôle sur la chaîne youtube Lestream. Il est animé par Fibretigre, auteur de BD, d'escape games, de séries TV et de jeux vidéo. La philosophie de Game of Rôle est de « décomplexifier la pratique pour encourager les gens à jouer »​. En voici une émission si vous voulez vous faire une idée.

Et plus concrètement, qu'est ce que c'est ?

Il existe un ouvrage capable de vous faire voyager au-delà des mots… Dans un pays où chaque édifice, chaque lieu, chaque pierre semblent marqués par le temps. Les hommes, les femmes et les enfants qui peuplent ce monde ne forment pas une horde de figurants anonymes. Ils ont un passé, une histoire, des opinions, et si vous les rencontrez, ils changeront à jamais le cours de votre vie. Aria est un monde bien réel, qui ne disparaît pas lorsqu’on referme les pages. J’appartiens à ce monde et je vous propose de m’y rejoindre. Mettez-vous en quête des ouvrages qui ouvrent ces portes. Si vous y parvenez nous nous reverrons !

Il existe un Dieu nommé l’Ennemi, souhaitant la fin de toute civilisation. Le Roi des Dieux le combattit au bord du monde. Il eut l’opportunité de le tuer au prix de sa propre vie. Mais renonça dans un sursaut de lâcheté. Pour avoir manqué de débarrasser le monde de l’Ennemi, le Roi des Dieux se retira. Avant son départ, il remit à l’Homme une couronne, un sceptre et un orbe permettant d’assurer en son nom une juste gouvernance. Puis devint le Dieu Exilé et cessa de répondre aux prières des mortels. Depuis lors, L’Ennemi arpente le monde comme un homme. Lentement et sûrement, son influence conduit l’humanité à sa perte. Le Sultanat d’Aqabah détient le sceptre du Roi des Rois et refuse de le rendre au royaume d’Aria. Le souverain de la plus grande cité du Monde ordonne une croisade pour reprendre l’artefact qui lui confère l’autorité de droit divin. Si l’engrenage des alliances entre en marche, elle embrasera le monde. Cette guerre qui menace, vous concerne-t-elle ? Peut-être, peut-être pas, car à Aria l’aventure est partout ! Partirez-vous en quête de savoir dans Aqabah, la Maison de la Sagesse, pour y découvrir les secrets de la mystérieuse Irem, scellée par trois portes-énigmes ? Aurez-vous les moyens de séjourner à Altabianca, la plus riche de toutes les nations ? Parviendrez-vous à franchir les portes de Kniga, la ville machine que se disputent alchimistes et créateurs d’automates ? Oserez-vous traverser le Mur de Varna et découvrir l’Osmanlie ?  Où les Dieux marchent parmi les hommes...Et où les hommes peuvent espérer devenir des Dieux.

Voici donc le pitch de base du jeu, l'univers dans lequel va s'inscrire les aventures que l'on pourra développer. L'éditeur parle de plus de son jeu comme ceci : « Aria est finalement un excellent point d’équilibre entre un univers comme celui du Trône de Fer (où les joueurs évoluent majoritairement parmi d’autres humains, entre romance, fraternité, trahison et intrigue de cours), et un univers plus épique propre à la high fantasy, car vos héros ont un destin qui les dépassent et sont voués à entrer dans la légende ! »

Sur le papier, ça fait envie. Niveau système, on n'en sait pas beaucoup sinon que le système se veut "le plus simple possible". Il est inspiré du B.A.S.IC., un système de jeu proposé par Casus Belli dans les années 90. Ne connaissant pas ce système, je ne saurai trop m'appesantir dessus. Tout au plus savons nous que les mécaniques se basent sur un pourcentage de réussite et que les lancers de dés sont rares mais importants.

Voilà qui annonce un jeu intéressant, d'autant qu'il est calibré pour de l'initiation. Le jeu sera constitué de deux livres : La guerre des deux royaumes (le livre de base contenant les règles principales et une partie de l'univers) et La couronne, le sceptre, et l’orbe (qui contient d'autres règles - notamment la création de personnage - et d'autres données sur l'univers). Des accessoires comme un écran de jeu et un deck de magie sont également proposés.

Bref, tout cela se passe PAR ICI. Et se passe plutôt bien :) Tout ça pour dire que ça a l'air cool et que ça pourrait s'apparenter à un must have en matière d'initiation au jeu de rôle. Et si le jeu est au moins aussi réussi qu'Oreste, ça risque d'être du bon ! On en reparle en novembre au moment de la sortie !

Auteur : Vincent L.
Publié le mardi 11 février 2020 à 20h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2020 : janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre