75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Assassin's Creed [2016]

Film réalisé par Justin Kurzel. Etats-Unis d'Amérique


58

Anecdotes de Assassin's Creed

  • Adaptation d'une franchise vidéoludique

    Le film est adapté de la lucrative franchise vidéoludique d'action-aventure-infiltration "Assassin's Creed" d'Ubisoft créée en 2007. Elle comprend 17 jeux au total dont 9 de la série principale et s'est vendue depuis sa sortie à 100 millions d'exemplaires. A l'origine, le long métrage devait être produit par Sony Pictures, mais les négociations ont été suspendues, et Ubisoft Motion Pictures a décidé de faire cavalier seul sur le projet.

  • Un pro de l'épée !

    Ce n'est pas la première fois que le très athlétique comédien Michael Fassbender manie les armes blanches, puisque c'était déjà le cas dans 300 (2005), Centurion (2010) et Macbeth (2015). A noter que Fassbender, qui était le premier et dernier choix pour camper le rôle principal, n'avait, avant le tournage, jamais joué à l'un des nombreux jeux Assassin's Creed.

  • Retrouvailles

    Hormis Marion Cotillard, Michael Fassbender retrouve Michael Kenneth Williams après 12 Years a Slave, Denis Ménochet après Inglourious Basterds et Brendan Gleeson après Trespass Against Us. A noter également que Carlos Bardem est le frère de Javier Bardem et Brian Gleeson celui de Domhnall Gleeson. Fassbender avait donné la réplique à Javier et Domhnall dans Cartel et Frank.

  • Le fameux saut de la foi

    Cette impressionnante scène a été conçue sans trucage numérique grâce au célèbre free runner, cascadeur et gymnaste Damien Walters qui a réalisé une chute libre de 38 mètres depuis une grue. "Le matelas au sol ne faisait que 10 mètres sur 10 si bien que d’en haut, il n’était pas plus grand qu’une feuille de format A4… C’est quand on retrouve la terre ferme, indemne, qu’on réalise vraiment la portée de ce qu’on vient d’accomplir", se rappelle-t-il.

    Le fameux saut de la foi

Making of / Astuces de tournage de Assassin's Creed

  • Entraînement pour Fassbender

    Pour se glisser dans la peau de ce personnage très physique, Michael Fassbender a suivi un entraînement à base de musculation, s'est exercé au fameux Parkour (les Assassins ont pour habitude de bondir d’un bâtiment à l’autre sur les toits) et s'est bien évidemment entraîné au combat. De la sorte, le comédien a pu réaliser une grande partie de ses cascades. Il se rappelle au sujet des combats :

    "Pour ce qui est de la technique de combat d’Aguilar, les lames rétractables qu’il porte aux poignets sont son arme de prédilection car il y a beaucoup de combats rapprochés, de mouvements d’attaque et de coups portés dans le film. Nous ne voulions pas que ces scènes soient trop lisses, trop parfaites. Nous tenions à ce qu’il règne une sorte d’anarchie. Par moments, les combats sont très beaux et stylisés, et à d’autres, ils sont plus viscéraux, violents et désordonnés, et donc plus impulsifs et improvisés."

  • Lieux de tournage

    Le tournage d'Assassin's Creed a été long puisqu'il a débuté fin août 2015 pour s’achever en janvier 2016. Il s'est déroulé à Malte, en Espagne ainsi que dans les célèbres studios de Pinewood en Angleterre. Malte a été choisie pour sa vraisemblance historique mais également pour ses équipes locales et ses infrastructures. L'équipe a également posé ses caméras en Espagne pour tourner l’épique course-poursuite et construire les décors les plus vastes. Enfin, pour les décors du présent, l’entreprise Abstergo a été construite sur le célèbre plateau 007 des studios de Pinewood.

  • Les costumes

    La création des costumes des assassins s'est déroulée sur une période de 2 à 3 mois. Chaque pièce a été faite à la main et il existe huit versions de chaque costume. Au total, plus de 1 000 costumes ont été conçus pour les acteurs principaux, les personnages secondaires et les figurants. Justin Kurzel se souvient au sujet des Assassins : 

    "Nous voulions que les Assassins représentent la liberté, un peu comme les tziganes et les nomades, et que leurs tenues soient inspirées par différentes cultures et ornées de talismans. Nous nous sommes inspirés des vêtements maures et arabes, si bien que leurs costumes sont en réalité un mélange d’influences. Je tenais également à ce que le tissu paraisse usé. Je ne voulais pas que les costumes aient l’air « fictifs », au sens de propres et neufs. Il était important pour moi qu’ils aient de la personnalité et du caractère. Je ne tenais pas tant à ce qu’ils soient beaux qu’au fait qu’ils aient une histoire propre."

Si vous avez aimé ce contenu, n'hésitez pas à le partager auprès de vos amis ou de vos proches.