75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Voir la fiche Sévices à la prison de femmes [1986]
Sévices à la Prison de femmes >

Sévices à la prison de femmes - Film (non sorti en salles françaises) (1986)

Film (non sorti en salles françaises) réalisé par Sergio Garrone. Italie


-
Date de sortie en France : 1er janvier 1986
Avec : Ajita Wilson (Eureka)

Sévices à la prison de femmes synopsis

Une physicienne de réputation internationale apprend la mort de sa soeur, assassinée par un chef de gang. Julia crie vengeance et, prête à tout pour démasquer le meurtrier, se retrouve en prison afin de pouvoir interroger le seul témoin du meurtre, Sara. Elle la retrouve rapidement, mais celle-ci est dans un état pitoyable, victime des sévices et des tortures des gardiennes de l'établissement.

Titre Original : Detenute Violente Ce film (non sorti en salles françaises) est aussi connu sous 4 autres noms...
Sévices à la prison de femmes fait partie de l'oeuvre Sévices à la Prison de femmes.
Thèmes abordés dans Sévices à la prison de femmes : Horreur et épouvante , Charme / érotique , Sadisme / Torture / Snuff / WIP , Thriller

Casting Sélectif de Sévices à la prison de femmes

Les personnalités principales et leurs rôles dans le casting

Donnez votre avis !

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

Informations complémentaires sur Sévices à la prison de femmes

  • Titre (France) : Sévices à la prison de femmes
  • Titre (Italie) : Detenute Violente
  • Titre (Italie) : Hell Penitentiary
  • Titre (Italie) : Inferno dietro le sbarre