75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu de société : Kharnage
Kharnage >

Critique du Jeu de société : Kharnage

Avis critique rédigé par Maxime C. le jeudi 5 avril 2018 à 0900

Un bain de sang pour une table de pique-nique !

Le printemps arrive ! La saison des batailles et des massacres. La parfaite saison pour conquérir cette charmante colline sans aucune valeur stratégique. Vous savez, celle avec la table de pique-nique à son sommet. Comme chaque année, les quatre armées se préparent à la guerre.


Des orcs, des gobelins, des humains et des nains… ça ne sent pas le jeu de gestion. Le but ? Poutrer les autres armées pour avoir la jolie table de pique-nique en haut de la colline. Ok, on n’est pas là pour faire dans la dentelle. L’illustration de la boîte et le nom du jeu ne font que confirmer cela ! Kharnage est un jeu de baston fun et bourrin pensé et édité par Yann et Clem de Devil Pig.


Distribution de bourre-pifs


Le but de Kharnage est de détruire les armées adverses en 4 manches pour gagner le plus de crânes. Pour cela, chaque joueur choisit l'une des 4 factions et prend le paquet de cartes correspondant composé d’Unités, de Généraux et de Stratégie. Les illustrations sont magnifiques dans un style bande dessinée, avec beaucoup de détails et à l’image de ce qu’on attend du jeu : du fun et du bourrin. On adore !


Kharnage Cartes unités


Avant de commencer la bataille, chaque armée pose sur le champ de bataille sa carte initiative 0 et la résout. Cette carte indique combien d’unité l'on pioche pour constituer l’armée de départ d’un joueur. Celui-ci les place ensuite sur le champ de bataille en respectant la position de chaque unité (Première ligne, ligne centrale, ou ligne arrière).


Kharnage partie


A chaque manche les joueurs choisissent simultanément une carte Stratégie de leur main. Celui qui a la plus petite initiative résout l’intégralité de sa carte Stratégie, puis on passe au suivant dans l’ordre croissant d’initiative. Chaque carte Stratégie permet, dans l’ordre, de mettre en place de nouvelles unités, d’attaquer en mêlée et/ou à distance et parfois d’utiliser une compétence spéciale.

La résolution d’attaque est très simple. Pour chaque attaque, on calcule sa puissance en additionnant tous les symboles des Unités de son armée qui sont identiques au Symbole de l’attaque. Cette puissance d’attaque permet de détruire des unités adverses, en commençant par la Première ligne, et en consommant autant de point d’attaque que la valeur de défense de chaque unité que l’on souhaite détruire. Si une armée est détruite intégralement, le joueur crie « KHARNAGE ! » pour avoir le droit de prendre un jeton Kharnage (qui vaut 1 crâne) et se faire féliciter par les autres joueurs qui lui répondent en criant « YEAH ! ».

A savoir qu’il est possible d’attaquer une seule armée, ou deux équitablement, et qu’une attaque de Mêlée permet d’attaquer ses deux voisins, tandis qu’une attaque à distance permet de cibler n’importe quelle armée.

A la fin de la manche, chaque joueur comptabilise le nombre d’unité qu’il a tué pendant ce tour. Le joueur qui a détruit le plus de cartes prend le jeton domination qui lui rapporte 5 crânes, le deuxième prend le jeton avec 3 crânes et le troisième joueur prend 1 crâne.

Après 4 manches, le joueur qui a le plus de crâne remporte la partie.


Kharnage jeu


Eh les gars ! Elle a quoi de si bien cette colline ?


Première partie : On se met sur la tronche dans la bonne humeur sans se prendre la tête. La pioche est hasardeuse, on a le sentiment de peu contrôler notre armée mais on s’amuse et les parties étant courtes on a envie de remettre ça.

Deuxième partie : Si le hasard est bien présent on se rend compte qu’il y a tout de même un peu de maîtrise. Tout le sel est dans le choix de la carte Stratégie pour avoir la bonne initiative au bon moment. Ne pas se retrouver avec une grosse attaque et aucune ou peu d’armée en face. Ou encore mettre en place une grosse armée en dernier dans la manche pour mieux attaquer en premier sur la manche suivante. On apprend également comment fonctionne les différentes factions pour mieux les maîtriser et anticiper ce qu’il peut arriver. Les Gobelins sont nombreux mais fragiles, les Nains sont moins nombreux mais plus résistants, les Humains maîtrisent la magie, et enfin les Orcs sont violent mais manque de défense.

Les différences entre ces factions apportent de la rejouabilité au jeu et des réflexions différentes lors du choix des cartes Stratégie. Finalement, plus on y joue, plus la réflexion tactique rentre en compte. Mais pas de méprise, Kharnage reste un jeu léger avec un hasard bien présent, parfait pour se détendre entre deux gros jeux.

La conclusion de

Rapide, fun, du chaos mais avec un minimum de tactique, Kharnage est idéal pour se mettre sur la gueule sans se prendre la tête. On se prend au jeu en criant « Kharnage ! » avec la grande satisfaction d’avoir décimé les armées adverses. Le jeu se bonifie après plusieurs parties lorsque l’on maîtrise les différentes factions et le bon timing pour le choix des cartes Stratégies. Un bon choix pour se détendre à l’apéro ou entre deux gros jeux !

Que faut-il en retenir ?

  • De la baston, du fun et de la violence gratuite dans la bonne humeur.
  • L'ambiance
  • La qualité des illustrations
  • Simple et rapide
  •  

Que faut-il oublier ?

  • Un hasard bien présent qui peut déplaire

Acheter Kharnage en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Kharnage sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+